Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Bottines Rouges

Lieux charmants ou insolites à Paris... ou ailleurs

Cabaret new burlesque : fuyez sans vous retourner !

Cabaret new burlesque : fuyez sans vous retourner !

Je n'ai pas pour habitude d'avoir un avis si tranché sur un spectacle. Pourtant, je peux le dire : je n'ai pas du tout aimé le Cabaret new burlesque ! Pire, j'ai eu du mal à le supporter.

Je savais en y allant que je ne serai peut être pas à l'aise avec l'esprit cabaret, et surtout les numéros d'effeuillage. Et effectivement, même si ça peut paraître vieux jeu, voir des femmes se déshabiller devant des centaines de spectateurs à la langue pendue et au sifflet facile m'a profondément dérangée.

Si je pensais que les costumes et l'humour pouvaient me faire oublier la mise à nu, il n'en est rien. Et pour cause, l'humour est quasi absent (et surtout uniquement prétexte à des insinuations graveleuses) et surtout, aucune histoire ne nous est racontée.

Le Cabaret new burlesque est en effet un enchaînement de numéros complètement creux, desquels on ne retient finalement que des déplacements lents et des poses lascives.

Faut-il en ajouter une couche en parlant du son ? Il est beaucoup trop fort tout au long du spectacle et surtout mauvais. Pas de quoi nous consoler du reste. Bref, un spectacle à éviter absolument !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Bottines

Lilloise d'origine, rédactrice freelance passionnée, amoureuse de Paris, ses lumières, ses hôtels et sa vie culturelle, mais lui faisant de plus en plus d'infidélités les week end pour des découvertes en région ! En quête de bonnes énergies, de belles choses, d'insolite et d'une pincée de magie.
Voir le profil de Bottines sur le portail Overblog

Commenter cet article

Andjelina 15/10/2014 19:27

Je partage totalement ton point de vue !! Dérangeant, pas abouti, pas de travail. Il n'y a guère que "Madame Loyale" qui sorte un peu du lot. Dommage que sa seule possibilité de communication ait été l'anglais...
C'est, pour ma part, un condensé de tout ce que je n'aime pas.