Festival du cinéma russe à Paris : changez de regard sur la Russie

Fidèle à mes envies de voyages et de dépaysement du moment, j'ai accepté l'invitation des organisateurs du festival du film russe de Paris, Regards de Russie. Au cinéma l'Arlequin, l'un des trois cinémas partenaires de l'événement, j'ai assisté à la projection du film Les Gars, une sorte de « Guerre des boutons » à la Russe, qui mêle comédie, tragédie et même absurde, sur fond de monde soviétique des années 70. Si le film ne restera pas gravé dans ma mémoire, il a eu au moins le mérite de me faire changer de regard sur la Russie, et surtout le cinéma russe. C'est justement l'une des volontés du producteur général de ce festival, Renat Davletiarov, (également réalisateur du film Les Gars), qui souhaitait montrer un autre visage de son pays, souvent dépeint comme sinistre.

Très éclectique, la programmation du festival mêle documentaires, courts métrages et longs métrages, parfois primés à l'international (Léviathan, lauréat du festival de Cannes ou encore «Les Nuits blanches du facteur Alexeï Triapitsyne» d’Andreï Kontchalovski, «Lion d’argent» de la Mostra de Venise).

Si comme moi vous souhaitez voyager en Russie tout en restant à Paris, profitez des derniers jours du festival, qui prendra fin le 18 novembre 2014.

Retour à l'accueil