La famille Bélier : un succès moyennement mérité

Tout le monde ou presque encense le nouveau film d’Eric Lartigau depuis sa sortie. Je suis donc allée vérifier par moi-même si le succès était mérité. A vrai dire, je me doutais un peu qu’il ne le serait pas vraiment, au vu de la bande-annonce un peu gentillette. Et cela s’est en partie confirmé : en effet, le film n’est pas très rythmé, manque de peps, et sonne parfois un peu creux. Les personnages auraient gagné à être plus complexes, plus attachants… L’humour est bel et bien présent, mais un peu trop timide à mon goût. Bref, l’impression générale qui en ressort est que le sujet n’a pas été suffisamment approfondi.

J’en ai fini avec la liste des reproches et souhaiterais maintenant parler de ce qui m’a plu dans ce film : l’originalité du propos en premier lieu, puis certaines scènes de chant très émouvantes qui ont réussi à me tirer quelques larmes. La prestation d’Eric Elmosnino dans la peau d’un professeur de chant un peu cynique est également assez remarquable. Les parents sourds sont bien interprétés par Karin Viard et François Damiens, mais peut être un poil trop caricaturaux pour nous toucher vraiment.

En résumé, La famille Bélier est un film mignon et plein de bonnes intentions, mais pas inoubliable…

Retour à l'accueil