The Art of the Brick, les étonnantes sculptures en LEGO de Nathan Sawaya

Après avoir attiré plus de 2 000 000 de visiteurs dans le monde, The Art of the Brick pose ses valises à Paris expo, jusqu'au 30 août 2015. Il s'agit de l'exposition des œuvres de Nathan Sawaya, un avocat américain devenu créateur de sculptures... en LEGO !

« Je sculptais avec différents matériaux pour me détendre après mes journées de travail. Je me suis dit pourquoi pas avec des LEGO ! ». Il faut dire que tout jeune déjà, Nathan Sawaya vouait un culte particulier à ces petites briques colorées. Dès l'âge de 5 ans, il avait compris qu'il était possible de représenter des figures à grande échelle et de toutes formes. « J'ai reçu des commandes sur mon site web, à tel point que j'ai arrêté de travailler [...] Au début, les galeristes se moquaient de moi, mais ça a fini par marcher », raconte-t-il.

Après avoir représenté des « objets simples », Nathan Sawaya s'est de plus en plus intéressé aux expressions humaines. C'est un bel aperçu de son évolution que nous offre l'exposition, en une centaine d'œuvres phare : la visite commence par une reconstitution de l'atelier de l'artiste et la découverte de ses premières œuvres, puis nous mène progressivement vers son travail plus récent sur l'humain. Sans oublier toute la partie consacrée à la reconstitution d'œuvres de la peinture, de la sculpture, telles que la Joconde, Le Baiser de Klimt ou encore la Venus de Milo et celle réservée aux portraits d'artistes tels Jimi Hendrix ou Andy Warhol.

The Art of the Brick, les étonnantes sculptures en LEGO de Nathan Sawaya

Quelques autoportraits sont également à admirer, qu'ils soient figuratifs ou plus abstraits, comme cette sculpture d'homme retenu par une multitude de bras, qui retranscrit le ressenti de l'artiste, lorsque son entourage tentait de le dissuader d'abandonner son métier d'avocat. « Nagez à contre courant, suivez votre chemin, trouvez-y votre courage... », peut-on lire à proximité d'une autre œuvre emblématique baptisée Blue. Une sorte de leitmotiv, qui semble avoir conditionné toute la vie de Nathan Sawaya.

Même sentiment face à Self, une sculpture représentant le corps d'un avocat duquel tente de s'extraire un artiste, ou encore Yellow, qui symbolise l'ouverture de son vrai soi au monde.

The Art of the Brick, les étonnantes sculptures en LEGO de Nathan Sawaya

La plus grande sculpture de Nathan Sawaya, qui est paradoxalement la moins intéressante, est celle d'un dinosaure, Dinosaur Skeleton. L'artiste l'a réalisée pour remercier les enfants qui viennent en masse découvrir ses œuvres. Un public que Nathan Sawaya espère pousser à la créativité et l'expression de son individualité. « Crée ce que tu vois. Crée ce que tu sens. Crée ce que tu n'as jamais vu. Crée tout simplement ». Il lui aura fallu une vraie force de caractère et un million de briques de LEGO pour s'en faire l'exemple...

The Art of the Brick

Paris Expo

Jusqu'au 30 août 2015

Retour à l'accueil