Mustang : le film turc qui bouleverse

Vrai coup de cœur pour moi. Comment vous faire passer le message plus clairement ? Si vous souhaitez voir un film avec un véritable propos de fond, des personnages attachants et une vraie tension, allez voir Mustang.

Ce film réalisé par une cinéaste germano-turque pointe du doigt les mariages arrangés et la condition des femmes dans certaines régions de Turquie. Dans le village où se déroule l'intrigue, les jeunes filles se doivent de se comporter raisonnablement pour être "respectables". Interdiction pour elles de s'approcher des garçons et encore moins de s'amuser avec eux à la plage, au risque d'être enfermées comme des lionnes en cage.

Et c'est exactement ce qu'il va se passer, progressivement, pour les héroïnes, cinq sœurs débordantes de vie et avides d'expériences que leur oncle et leur grand-mère vont tenter de "contenir". Leur but ? Les maintenir vierges (donc pures selon eux), jusqu'à leur mariage, une échéance présentée comme la seule issue et l'unique projet de vie possibles pour les sœurs.

D'une simple interdiction de fréquenter les garçons à l'installation de barreaux à leurs fenêtres, nous assistons à l'emprisonnement de ces attachantes jeunes filles, soudées dans l'épreuve. Au fil du film, l'ambiance se fait plus pesante, tant la réalisatrice parvient à nous faire ressentir ce "manque d'air". Tour à tour, elles seront arrachées l'une à l'autre car mariées, la plupart du temps à des garçons qu'elles n'aiment pas. Jusqu'à ce qu'un drame ne survienne.... A partir de là, l'atmosphère devient angoissante. L'enjeu des dernières filles de la famille, pas encore mariées, vraiment prenant. Je suis restée scotchée à mon siège jusqu'à la dernière seconde tant le suspense est présent.

Seul bémol : j'ai été gênée par un certain manque de contrastes. Les personnages du film sont en grande majorité féminins et présentés comme victimes d'un système. Alors que le seul homme de la famille, l'oncle, est dépeint sous les traits d'un monstre, sans une once d'humanité. Un peu manichéen à mon sens. Bref, le propos féministe manque peut être un peu de subtilité et donc de réalisme. N'oublions pas non plus que d'autres injustices (différentes certes) liées à la condition des femmes existent beaucoup plus près de chez nous...

Mustang

Un film de Deniz Gamze Erguven

Avec Günes Nehize Sensoy , Doga Zeynep Doguslu , Tugba Sunguroglu

Retour à l'accueil