Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Bottines Rouges

Lieux charmants ou insolites à Paris... ou ailleurs

Le street art à l'Institut du Monde Arabe : les religions "CoeXisT" grâce à Combo

Le street art à l'Institut du Monde Arabe : les religions "CoeXisT" grâce à Combo

Petit post publié in extremis car tout se termine le 6 mars prochain, soit dimanche ! Mais il vous reste le week end pour aller voir cette courte expo (une demi heure vous suffira pour en profiter) du street artiste Combo à l'Institut du Monde Arabe. Cet ancien élève de l'école des Beaux Arts et publicitaire malheureux expose peintures, collages, et graffitis aux messages tantôt subversifs, tantôt malicieux et toujours humanistes.

Le street art à l'Institut du Monde Arabe : les religions "CoeXisT" grâce à Combo
Le street art à l'Institut du Monde Arabe : les religions "CoeXisT" grâce à Combo
Le street art à l'Institut du Monde Arabe : les religions "CoeXisT" grâce à Combo

Ses œuvres interrogent sur le vivre ensemble et tout ce qui peut le mettre en danger de près ou de loin : certains médias, la politique, le racisme, la société de consommation entre autres. Réduire à néant les ponts qui séparent les communautés religieuses semble être le fil conducteur de son œuvre depuis maintenant plusieurs années, et cela parfois au péril de sa vie, puisque l'artiste a été victime d'agression lors de l'exhibition de sa fresque CoeXisT, représentant la fraternité entre chrétiens, musulmans et juifs, après les attentats de Charlie Hebdo.

Le street art à l'Institut du Monde Arabe : les religions "CoeXisT" grâce à Combo
Le street art à l'Institut du Monde Arabe : les religions "CoeXisT" grâce à Combo

Celui qui se définit comme sans religion joue avec les codes en portant la barbe et la djellaba, et avec les mots lorsqu'il lance le "Dji-art", mouvement artistique pour la paix. Ses dessins de visages aux contours parfois naïfs tranchent avec la spontanéïté du trait lorsqu'il dénonce avec des mots, la nervosité du geste lorsqu'il colle, chiffonne, tâche. "Pour vivre hebreux, vivons cacher", "Rebeux des bois", ses jeux de mots plein de malice apporte la légèreté nécessaire à cette expo qui dénonce également le sort des migrants morts noyés.

Le street art à l'Institut du Monde Arabe : les religions "CoeXisT" grâce à Combo

Grande fan du street art, surtout lorsqu'il est porteur de message, j'ai beaucoup apprécié cette exposition, qui se prolonge au numéro 20 de la rue Casanova, dans l'atelier de Combo ouverte au public le temps de l'exposition.

CoeXist

Jusqu'au 6 mars 2016

Institut du Monde Arabe

Tarif : 5 euros

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Bottines

Lilloise d'origine, rédactrice freelance passionnée, amoureuse de Paris, ses lumières, ses hôtels et sa vie culturelle, mais lui faisant de plus en plus d'infidélités les week end pour des découvertes en région ! En quête de bonnes énergies, de belles choses, d'insolite et d'une pincée de magie.
Voir le profil de Bottines sur le portail Overblog

Commenter cet article

aurelie 07/03/2016 11:19

trop subversif avec sa pyramide franc-mac sur l'image avec le barbu et le juif qui se roulent une pelle. Parfaitement dans le moule de la société, muarf muarf muarf. L'institut du monde parigobobo ouaip! si c'était réellement subversif ce ne serai pas subventionné. Il serai déjà plus subversif s'il faisait une toile avec le président de l'institut qui est jack lang en train d'embrasser un enf... hahahaaaaa merde il ne serait soudain plus exposé!

Bottines 07/03/2016 11:47

Je ne vois pas les choses ainsi, mais chacun sa vision. Etant donné que le "combat" de Combo est de rapprocher les religions, pour quelle raison aurait-il fait une "toile avec le président de l'institut qui est jack lang en train d'embrasser un enf..." ? Provoquer pour provoquer ? Pour moi, le débat n'est pas là...Mais merci pour ta réaction

Charlène Jiho 06/03/2016 14:15

Dommage, j'ai loupé cette expo qui avait l'air vraiment bien !

aurelie 08/03/2016 10:58

Il ne rapproche pas les religions ils attise le feu. Il montre Jésus qui fait le signe du diable avec la main. Il montre 2 homos, l'un juif l'autre barbu en train de s'embrasser avec le symbole maçonnique au dessus. Quel est le projet? Qu'il expose dans une galerie privée, pas de souci. Mais dans un endroit subventionné par les impôts c'est à vomir. Après on ira crier au "pas d'amalgame". N'oublions pas que ce super pseudo artiste a fait une fresque (tjr subventionnée par la ville de Paris) ou il est écrit "La France aux Français (barré), les françaises aux africains". Vous trouvez ça intelligent? Et les associations féministes sur ce coup là elles se sont réveillées??? Valeurs inversées. C'est dégradant. La mal est devenu bien que voulez vous, et personne ne le voit. L'underground subventionné ne sera jamais subversif. Blanche colombe qui croit l'inverse.