Vous trouverez difficilement plus pratique pour un premier séjour à Nice. Et pour cause, une fois arrivé à la gare Nice-Ville, il ne suffit que de quelques minutes de marche (4 minutes environ) pour poser ses valises à la Villa Bougainville. Je dois dire qu'après mes cinq heures et demi de train, j'étais très soulagée de trouver un point de chute aussi facile d'accès, même si le quartier de la gare n'est pas le plus sympathique pour y séjourner.

Dès l'entrée, c'est bel et bien la décoration, très fidèle au thème du voyage et de l'exploration, qui nous saute aux yeux. En plein coeur du quartier des Musiciens, la Villa rend en effet hommage à Louis Antoine de Bougainville, grand navigateur et explorateur du XVIIIè siècle. Au rez-de-chaussée, à côté du desk, un petit salon décoré avec goût et audace nous accueille sans plus attendre. Le contraste entre le quartier, plutôt populaire, et la décoration de l'hôtel, colorée et travaillée est assez saisissant !

À Nice : une nuit à la Villa Bougainville
À Nice : une nuit à la Villa Bougainville
À Nice : une nuit à la Villa Bougainville

Lampes "singe", pêle mêle de cadres animaliers façon cabinet de curiosités, coffres de pirate, papier peint aux motifs exotiques ou encore mobilier de style colonial, ici, la thématique est véritablement mise en scène. J'ai adoré cette entrée en matière ! D'autant plus que je suis arrivée au moment de l'happening de l'après-midi, "l'Odyssée gourmande", comprenez un goûter composé de fruits, thés, cafés, laissé en libre accès aux clients de l'hôtel de 14h à 19h. J'ai trouvé cette idée vraiment excellente, d'autant plus que, contrairement à dans bien d'autres hôtels, on se sent vraiment libre de se servir, rester bouquiner dans le salon, et d'échanger quelques mots avec les charmantes personnes de l'accueil.

J'ai craqué sur cette lampe "singe" ! N'est-elle pas trop mignonne ?

J'ai craqué sur cette lampe "singe" ! N'est-elle pas trop mignonne ?

À Nice : une nuit à la Villa Bougainville

Si mes premiers moments dans cet hôtel m'ont emballée, je suis un peu redescendue de mon nuage en découvrant la chambre qui m'avait été attribuée, au sixième étage. Première déception : la vue ! Lorsque l'on pense à Nice, on rêve de plage, de collines, de palmiers, bref de bien autre chose que d'une vue sur les rails et l'autoroute... Pour le coup, et ce, malgré le thématique de l'hôtel, il y a plus dépaysant que cet horizon urbain.

Côté décoration de la chambre, l'immersion exotique est toujours réelle, même si elle est moins marquée qu'à la réception. Effets feuillages sur les revêtements muraux, cadres abritant de jolis papillons, mobilier chiné, tout est décoré avec soin, mais l'effet est beaucoup moins "waouh" qu'au rez-de-chaussée, la faute peut être à la dimension (très modeste) de la chambre.

Côté salle de bain, rien à signaler, à part un vrai manque de place pour ranger ses produits près du lavabo. Tout respire cependant le neuf, ce qui est assez agréable. Le dernier bémol que je mettrai au sujet de la chambre, concerne la propreté : je suis tombée sur une dizaine de mégots de cigarettes, laissés à l'abandon sur le petit balcon. Un peu bof bof pour un quatre étoiles ! Par contre, niveau literie, c'est le top, puisque j'ai dormi comme un bébé.

À Nice : une nuit à la Villa Bougainville
À Nice : une nuit à la Villa Bougainville À Nice : une nuit à la Villa Bougainville
À Nice : une nuit à la Villa Bougainville À Nice : une nuit à la Villa Bougainville

Au réveil, je me suis rendue à la salle du petit déjeuner, décorée plutôt sobrement, mais joliment. J'y ai apprécié la vaisselle délicatement fleurie, les petits cactus sur les tables et les mini-viennoiseries du buffet. Ne vous attendez pas à y disposer d'un large choix, car je n'y ai vu que de quoi constituer un petit déjeuner classique (viennoiseries, un peu de fromage et de charcuterie, boissons en tous genres etc). Avant de conclure ce petit post sur l'hôtel Bougainville, je voulais tout de même insister sur le très bon accueil qui m'y a été réservé et qui me laissera de très bons souvenirs, ainsi que sur l'excellent rapport qualité prix de la nuité.

Ne réservez pas dans cet hôtel pour la vue, vous seriez déçus, mais pour l'immersion rafraîchissante qu'il propose, ainsi que sa géographie, à deux pas de la gare et à dix minutes à pied de la Promenade des Anglais.

À Nice : une nuit à la Villa Bougainville
À Nice : une nuit à la Villa Bougainville
À Nice : une nuit à la Villa Bougainville

Villa Bougainville

29, avenue Thiers, 06000 Nice

+33 4 93 88 96 81

Site internet

Retour à l'accueil