Dans ce petit post rapide, mon souhait n'est pas de vous offrir un city guide complet de Genève ni de vous conseiller certaines adresses plutôt que d'autres. Je n'y ai en effet passé qu'un week-end, ce qui ne me permet pas aujourd'hui de me sentir légitime dans l'exercice. Je voulais juste partager avec vous quelques photos prises en ce tout début du mois de juin 2017 ainsi que quelques unes de mes impressions.

Première bonne nouvelle : le trajet Paris Gare de Lyon - Genève Cornavin se fait en trois heures et quelques minutes, ce qui est vraiment appréciable ! À la sortie de la gare de destination, il suffit de quelques minutes de marche pour arriver devant le Lac Léman et son célèbre jet d'eau. Il faisait beau et le bleu éclatant de l'eau couplé à celui du ciel m'a fait comme une bouffé d'air frais.

Un week-end de juin à Genève
Un week-end de juin à Genève
Un week-end de juin à Genève

Bref, j'ai trouvé le lac magnifique et je me suis longuement amusée à prendre les superbes cygnes qui y nagent tranquillement en photo.

Un week-end de juin à Genève
Un week-end de juin à Genève

J'ai profité de mon passage au jardin anglais du bord du lac pour aller voir l'Horloge fleurie que l'on nous présente comme une attraction touristique incontournable. À première vue, je ne voyais pas ce que ce massif fleuri avait de si extraordinaire, à part sa référence à l'activité principale de la ville, l'horlogerie. Je me suis dit qu'il y en avait d'aussi beaux sur nos rond-points ! Jusqu'à ce que je comprenne qu'il n'était pas uniquement décoratif mais qu'il donnait l'heure (la vraie) grâce à un système satellite...

 

Un week-end de juin à Genève

Les bains de Pâquis, c'est un peu The place to Be à Genève dès qu'il fait beau. On paye l'équivalent de deux francs suisses pour avoir le droit de s'installer au bord de l'eau, sur une sorte de "digue" aménagée ici depuis 1872. Il y a même un hammam. Je n'ai pas testé mais je m'en suis approchée pour me faire une idée.

Un week-end de juin à Genève
Un week-end de juin à Genève

Il est de bon ton d'aller saluer Clémentine, l'une des statues les plus célèbres de Genève, sur la place du Bourg-de-Four dans la vieille ville. On y reconnaît la silhouette filiforme d'une adolescente à l'air quelque peu mélancolique. Il s'agit d'une oeuvre de l’artiste suisse Heinz Schwarz.

Un week-end de juin à Genève

Plus généralement, la place du Bourg-de-Four est agréable pour flâner ou prendre un café en terrasse. La Clémence, est l'un de ses restaurants les plus réputés. C'est d'ailleurs lui qui a donné son nom à la statue de Clémentine, par extension.

Un week-end de juin à Genève
Un week-end de juin à Genève

Dans Genève, j'ai également apprécié le jardin botanique, qui se situe tout près du siège des Nations Unies.

Un week-end de juin à Genève
Un week-end de juin à Genève
Un week-end de juin à Genève

Ainsi que le restaurant Le Café du soleil, un peu excentré certes, mais très prisé par une clientèle d'habitués qui viennent y manger l'une des meilleures fondues de la ville voire du pays. Avec la chaleur, j'ai personnellement préféré porter mon choix sur un plat de poisson ! Le restaurant a 400 ans et sa terrasse ombragée a des accents provençaux, c'est très charmant.

Un week-end de juin à Genève

Je suis également allée au Mont Salève, côté frontière française en Haute-Savoie, pour admirer un beau panorama sur Genève. Il faut prendre le téléphérique (environ 12 euros l'aller-retour en tarif plein), car le mont est abrupte, et ensuite des chemins de randonnées nous attendent pour finir l'ascension. J'ai trouvé la balade très agréable et si vous avez l'occasion de manger au restaurant l'Observatoire qui se trouve au sommet et de profiter de son atmosphère de refuge de montagne, vous ne serez pas déçu.

Un week-end de juin à Genève
Un week-end de juin à Genève
Un week-end de juin à Genève

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter un bon voyage !

Retour à l'accueil