L'un des seuls brunchs de ma vie, celui du bar à Bulles à Pigalle

L'un des seuls brunchs de ma vie, celui du bar à Bulles à Pigalle

Depuis quelques années, tout le monde ne jure que par les brunchs le week-end. Si bien que plus personne ne propose un simple resto le dimanche midi, non, on vous invite à "bruncher", c'est plus tendance. Mais voilà, au delà du concept plutôt séduisant sur le papier, je n'ai jamais réellement accroché avec ce qu'il constitue en réalité.

Comme vous le savez sûrement, le mot est la contraction de "breakfast" soit petit-déjeuner en anglais et "lunch" qui signifie déjeuner. Selon la définition classique, un brunch est un petit-déjeuner tardif pris à l'heure du déjeuner, composé donc de viennoiseries, tartines, jus, fruits, mais également de charcuterie, de salades, d'oeufs pour le rendre plus consistant. Un repas pensé à l'origine pour ceux qui font la grasse matinée mais refusent de faire l'impasse sur leurs gourmandises sucrées.

Oui au brunch maison, mais pas fan du brunch au restaurant

 

Dans les faits, le brunch maison est souvent le prétexte idéal pour finir les restes de la semaine, et ne pas se mettre aux fourneaux, ce qui, pour le week-end est plutôt appréciable. Mais au restaurant, l'histoire n'est pas la même ! Premièrement, les brunchs pris à l'extérieur coûtent cher, les restaurateurs partant du principe qu'ils offrent un package de boissons, de plats salés et de sucré. Mieux vaut donc avoir un bon appétit pour que ce type de repas soit rentable. Les personnes vite rassasiées comme moi ont de quoi être frustrées.

Et puis, il faut aimer enchaîner les mets pas forcément bien assortis et boire des jus épais juste avant ou après (et parfois pendant) avoir dégusté des mets salés. Personnellement, j'aime boire de l'eau lorsque je mange et faire une pause entre le salé et le sucré. Alors forcément... Le brunch n'est pas mon meilleur allié. Je ne dis pas pour autant que je n'ai jamais testé de brunchs, j'ai d'ailleurs bien apprécié celui du Bar à Bulles à Pigalle, mais principalement pour les oeufs brouillés et les tapas. De toute façon, il paraît que la mode est à présent au "slunch", un goûter qui se prolonge en apéro dinatoire bien roboratif. Je sens que ce nouveau concept très parisien ne va pas me séduire davantage...

Et vous, vous aimez bruncher ? Et pourquoi ? Avez-vous des bonnes adresses susceptibles de me faire changer d'avis ?

Retour à l'accueil