Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Bottines Rouges

Lieux charmants ou insolites à Paris... ou ailleurs

[Sortie DVD] Rock'n Roll de Guillaume Canet : un drôle de film

[Sortie DVD] Rock'n Roll de Guillaume Canet : un drôle de film

C'est dans l'avion qui m'a menée à Montréal il y a une vingtaine de jours que j'ai pu regarder Rock'n Roll, le film de et avec Guillaume Canet. À vrai dire, si ce dernier n'avait pas figuré dans la sélection de ma tablette et que je n'étais pas restée "captive" durant quelques heures, je n'aurais jamais eu le réflexe de le voir, tant la bande-annonce m'avait laissée un peu perplexe à sa sortie.

 

La première heure de ce film fut une bonne surprise, malgré quelques passages vulgaires et assez immoraux (le mec trompe sa femme impunément tout de même). J'ai trouvé intéressantes les problématiques soulevées, avec en première ligne la difficulté à vieillir et à accepter son image, dans la vie en général, et dans le milieu ingrat du cinéma en particulier.

Sous des airs légers, le film pose de véritables questions et amène habilement la crise existentielle du héros (Guillaume Canet), qui s'en trouve plutôt crédible au départ. Ou comment une réflexion malheureuse de la part d'une jeune actrice branchée à l'égard d'un acteur qui ne l'est plus tellement peut faire des ravages ! Guillaume Canet, ici dans son propre rôle, est aussi ridicule qu'attachant et fait preuve de beaucoup d'auto-dérision.

[Sortie DVD] Rock'n Roll de Guillaume Canet : un drôle de film

Une première partie de film rythmée et finement burlesque qui ne laisse en rien prévoir la décevante seconde partie. Alors que le décor, les personnages et les enjeux sont intelligemment plantés, tout retombe un peu comme un soufflé. Guillaume Canet, le réalisateur, ne fait finalement pas grand chose de cette incroyable matière première qu'il s'est lui-même offert. Enfin si, il tombe dans une forme de surrenchère qui l'amène à transformer physiquement son personnage et le rendre de plus en plus antipathique. Mais sans que rien d'autre ne vienne bouleverser son destin.

Plus vraiment d'enjeu donc, si ce n'est celui de savoir quand le héros va enfin arrêter de se ridiculiser. La scène finale nous laisse un peu sur notre faim, non pas que nous aimerions que le film dure plus longtemps, mais parce qu'on se demande ce que le réalisateur a bien voulu dire. On pourrait juste choisir de voir Rock'n Roll comme un "gros délire", mais la première partie est un poil trop subtile pour cela...

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?

Rock'n Roll de Guillaume Canet, avec Guillaume Canet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche, Camille Rowe
Sortie cinéma le 15 février 2017
Sortie DVD le 28 juin 2017

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Bottines

Lilloise d'origine, rédactrice freelance passionnée, amoureuse de Paris, ses lumières, ses hôtels et sa vie culturelle, mais lui faisant de plus en plus d'infidélités les week end pour des découvertes en région ! En quête de bonnes énergies, de belles choses, d'insolite et d'une pincée de magie.
Voir le profil de Bottines sur le portail Overblog

Commenter cet article

bottines 10/07/2017 15:24

Nous sommes donc assez d'accord globalement :) Merci pour ton commentaire

Aurore 10/07/2017 15:22

J'ai eu une bonne surprise, même très très bonne avec la première partie. Dommage pour la seconde partie, un peu "too much" quand même. Mais j'aime bien l'idée, et j'ai aimé découvrir ce comédien sous ces coutures là, ac autant d'auto dérision.