Cela fait longtemps que je repousse le moment de rédiger la liste de mes balades parisiennes préférées. Je ne me sentais pas encore légitime, Paris étant une ville si riche en recoins sympathiques qu'il est difficile de tout tester, et certains de mes itinéraires préférés étant parfois connus de tout le monde... Mais je me lance enfin, et tant pis pour l'originalité ! Lorsque j'ai besoin de me rappeler à quel point j'ai de la chance de vivre à Paris, et que je veux retrouver la magie des débuts, je sors mon remède d'urgence : une balade aux choix parmi les trois que voilà...

Du jardin des Plantes à Mouffetard

Le jardin des plantes est l'un des endroits les plus paisibles de Paris, et aussi les plus "sains". L'ambiance y est sereine et l'on y croise au choix des amoureux de la nature, des joggers, ou des familles en quête de détente et de grand air. Quelle que soit la saison, c'est toujours un bonheur pour moi de m'y rendre, mais j'avoue une préférence pour le printemps, moment où la roseraie se pare de mille couleurs, et l'été, lorsque le dépaysant jardin alpin est accessible.

Une fois ce jardin traversé, j'aime me rendre au salon de thé de la Mosquée de Paris pour boire un délicieux thé à la menthe dans un décor oriental qui nous fait voyager, ou encore déambuler dans les jardins intérieurs où je m'extasie devant le grand patio inspiré de l'Alhambra de Grenade ....

Après cette escale au Maghreb, je poursuis souvent ma route vers l'une de mes rues préférées : la rue Mouffetard. J'aime cette rue ancienne et escarpée, qui regorge de commerces de bouche, d'étals de marché et de restaurants. Plus qu'ailleurs, on y ressent l'empreinte d'une histoire riche et mystérieuse.

Le jardin alpin au Jardin des Plantes

Le jardin alpin au Jardin des Plantes

Le patio de la Mosquée de Paris

Le patio de la Mosquée de Paris

La rue Mouffetard

La rue Mouffetard

Montmartre le matin

J'ai la chance de pouvoir me rendre dans ce quartier à pied, et de pouvoir commencer l'ascension de la butte par la charmante place Dalida, une placette photogénique, sur laquelle trône le buste de l'ex-habitante de Montmartre. À partir de ce point de départ, je me balade au gré de mes humeurs, vers la place du Tertre et le Sacré-coeur, si j'ai besoin de me retrouver dans l'effervescence, ou vers la calme rue Saint-Vincent, son petit jardin sauvage (peu souvent ouvert malheureusement) et ses vignes en pente.

Autre passage quasi-obligatoire pour moi : l'avenue Junot et ses belles demeures cachées dont le magnifique Hôtel Particulier, ainsi que la villa Léandre, un petit passage jonché de maisonnettes colorées et fleuries qui offrent un petit air de campagne à Paris. Le matin, la lumière y est très vivifiante et un calme relatif règne dans le quartier...

Les vignes de Montmartre

Les vignes de Montmartre

La célèbre Maison Rose

La célèbre Maison Rose

Du port de l'Arsenal à Notre-Dame de Paris

Quand je n'en peux plus de la circulation et que j'ai besoin de marcher au bord de l'eau, j'arpente les bords de Seine côté Rive droite. J'entame la balade au niveau du port de l'Arsenal, le port de plaisance de Bastille, puis je longe les quais jusqu'à Notre-Dame de Paris, et même plus loin quand le coeur m'en dit, jusqu'aux Tuileries.

Il est très agréable d'admirer les bateaux et les péniches, de reconnaître les abords de l'île Saint-Louis et de l'île de la Cité, de marcher lentement, et de faire des petits arrêts au soleil de temps en temps. Attention cependant à enfiler de bonnes chaussures, une bonne partie de la balade s'effectuant sur des pavés peu réguliers.

 

Le port de l'Arsenal à Bastille

Le port de l'Arsenal à Bastille

L'arrivée près de la Conciergerie

L'arrivée près de la Conciergerie

Retour à l'accueil