Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Bottines Rouges

Lieux charmants ou insolites à Paris... ou ailleurs

[Interview] Brigitte Millar, la gentille sorcière d'Harry Potter, dans un film français !

Quelques jours avant Noël, je suis allée rencontrer dans un hôtel parisien Brigitte Millar, une actrice anglaise d'origine allemande qui s'apprêtait à tourner dans le nouveau court-métrage du réalisateur Keyvan Sheikhalishahi, NOX aux côtés de l'acteur Matt Passmor (The Glades). Celle qui a campé le rôle de la sorcière Emmeline Vance dans Harry Potter ou encore celui du méchant Dr Vogel dans Spectre, aux côtés de Daniel Craig mettait ce jour-là pour la première fois les pieds à Paris !

 

Photo by AM Photography - © yes

 

Vous êtes aujourd'hui basée à Londres mais où avez-vous grandi ?

Je suis née et j'ai grandi en Allemagne et je suis arrivée à Londres pour étudier et j'ai adoré !

Vos penchants artistiques ont d'abord été découragés, à cause d'une triste histoire familiale, pouvez-vous nous la raconter ?

Oui c'est celle d'Emil Nolde, un de mes ancêtres, qui était peintre. Il était très pauvre quand il était en vie (ndlr : ses toiles se vendent aujourd'hui très cher, des sommes à 7 chiffres) et du coup j'ai pensé pendant longtemps que je ne pourrai pas gagner ma vie en tant qu'artiste...

Vous vouliez devenir danseuse et j'ai cru comprendre que c'est grâce à votre frère que vous vous êtes finalement tournée vers la comédie ?

Oui, lorsque j'ai voulu m'inscrire à la danse, l'école était pleine, il n'y avait plus de place. Et c'est mon frère qui m'a alors suggéré d'essayer la comédie, en attendant de pouvoir reprendre la danse. Je ne voulais pas à la base devenir actrice mais j'ai finalement beaucoup aimé.

Quel souvenir gardez-vous de votre expérience dans Harry Potter ?

 

Je garde un souvenir incroyable de l'atmosphère sur le tournage car tout le monde était très agréable et tout le monde parlait à tout le monde, était humble etc.

Comment se prépare-t-on à un rôle de sorcière ?

C'était une gentille sorcière ! Mais je m'y suis préparée en lisant tous les livres !

Dans Bond 24 : Spectre, vous avez aussi joué un rôle de méchante, Dr Vogel, vous aimez cela ?

Beaucoup ! Car j'avais beaucoup de choses à dire, des choses très cruelles, horribles et c'est amusant de jouer quelque chose qui est complètement différent de ce que l'on est réellement !

Vous avez remporté un award pour le meilleur second rôle féminin en 2011 pour David is dying, un film anglais indépendant. Pour quel rôle était-ce ? Et qu'est ce que cela a changé pour vous de recevoir ce prix, le premier de votre carrière ?

 

J'ai été choquée quand on a prononcé mon nom, à tel point que j'ai dû m'asseoir ! Ça a été une incroyable surprise ! C'était un film indépendant anglais, le premier avec un réalisateur noir et portant sur les sujets sociaux à remporter un award aux USA. J'avais le rôle d'une psychologue. Ce qui change quand on reçoit ce type de récompense, ce sont les personnes qui vous prennent plus au sérieux et vous croient davantage quand vous leur dites ce que vous  êtes capable de faire.

Vous avez accepté de jouer dans un court-métrage français de Keyvan Sheikhalishahi, actuellement en cours de préparation. Est-ce la première fois que vous travaillez avec un réalisateur français ?

Non j'ai déjà travaillé avec une réalisatrice française, Stéphanie Joalland pour The Quiet Hour. Mais le tournage avait à l'époque eu lieu en Irlande donc ce sera la première fois que je tournerai en France avec ce prochain court-métrage. J'ai accepté car c'est un projet excitant. Mon personnage est ambigu, on ne sait pas si c'est une personne gentille ou dangereuse et j'aime beaucoup ça ! Il y a deux aspects à explorer...

Avez-vous d'autres projets ?

Oui, j'ai un projet de film d'horreur, The Jaakhin, un film de Steven M. Smith. Je vais jouer un fantôme, ça devrait être intéressant !

Comment choisissez-vous vos projets de façon générale ?
Quand je lis le scénario, et que j'aime les personnages et que je trouve le projet excitant, c'est vraiment quelque chose d'instinctif. C'est le sujet qui m'intéresse plus que les personnes ou les réalisateurs qui travaillent sur le film.

Connaissez-vous Paris ?

Non, j'ai seulement vécu à Nice mais c'est ma première fois à Paris !

Selon vous, qu'est-ce que les Londoniens pourraient envier aux Parisiens ?

Peut-être le fait qu'à Paris il y a beaucoup de petits bistrots confortables où l'on peut s'asseoir, prendre un petit café, de façon relax. Nous avons cela aussi à Londres mais depuis peu, peut-être depuis seulement 5 ou 6 ans.

Et à l'inverse, que peuvent envier les Parisiens aux Londoniens ?

C'est difficile car je crois que Paris a tout ce que Londres a de bien.

J'ai vu que vous faisiez partie d'un « actors center » à Londres mais je ne sais pas bien ce que cela représente..

C'est une école, où j'ai cours quand je ne suis pas en tournage ni en casting, pour me perfectionner. Ce sont des ateliers pour les professionnels, pour avoir des conseils pour la caméra, pour apprendre à faire des voix off, pour apprendre à maîtriser des accents différents, irlandais, américain etc, avec des professeurs qui sont acteurs eux-mêmes. On peut aussi y apprendre à gérer ce qui est juridique et financier, comment avoir un agent, comment payer ses taxes, gérer ses contrats etc et avoir des conseils sur comment lancer sa carrière etc. Il n'y a qu'un seul « actors center » à Londres. C'est peut-être ça que les Parisiens pourraient envier aux Londoniens !

Quel est votre film français préféré ?

 

Un film avec Catherine Deneuve, Belle de jour de Luis Bunuel, un film très intéressant où il y a beaucoup de choses étranges qui surviennent, beaucoup de flash-backs. On ne sait pas ce qui est réel, et ce qui ne l'est pas. J'aime ce qui est ambigu, car c'est ce qui fait que l'on s'intéresse à l'intrigue jusqu'au bout, et aussi parce que cela développe l'imagination.

Quel endroit allez-vous visiter en priorité à Paris ?

Je voudrais aller en haut de la Tour eiffel car j'ai entendu tout le monde dire qu'il fallait y grimper. Tout le monde m'en parle et je ne peux rien dire à ce sujet car je n'y suis jamais allée, donc j'ai besoin d'aller me cultiver là-bas !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Bottines

Lilloise d'origine, rédactrice freelance passionnée, amoureuse de Paris, ses lumières, ses hôtels et sa vie culturelle, mais lui faisant de plus en plus d'infidélités les week end pour des découvertes en région ! En quête de bonnes énergies, de belles choses, d'insolite et d'une pincée de magie.
Voir le profil de Bottines sur le portail Overblog

Commenter cet article