Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Bottines Rouges

Lieux charmants ou insolites à Paris... ou ailleurs

Une nuit apaisante à l'hôtel Flanelles, près des Champs Elysées

Un nouveau regard sur l'hôtellerie, voilà ce que m'a apporté cette nuit à l'hôtel Flanelles. Le client y est choyé, - comme ailleurs me direz-vous -, mais ici davantage comme une personne qui rentrerait dormir chez ses parents, que comme un étranger.

hotel Flanelles Paris
Suite au balcon de l'hôtel Flanelles ©Les Bottines Rouges

Quand on séjourne chez "papa-maman" à l'âge adulte, on se sent à la fois bichonné, et libre de nos mouvements, car on connaît la maison et que l'on y est un peu chez soi. C'est exactement comme cela que je me suis sentie à l'hôtel Flanelles. D'abord parce que l'établissement est très intimiste. Si je n'avais pas posé la question, jamais je n'aurais imaginé qu'il abritait tout de même 25 chambres ! Peut-être est-ce dû au fait que j'y ai séjourné un dimanche soir, mais l'atmosphère était si paisible que j'avais l'impression d'être dans un petit cocon.

Puis parce qu'il se présente comme une petite maison dont toutes les pièces nous sont accessibles à n'importe quelle heure du jour et de la nuit : salon, salle à manger, cuisine, bibliothèque et même coin bureau. Comme chez les parents je vous dis !

Hôtel Flanelles Paris
Rez-de-chaussée de l'hôtel Flanelles ©Les Bottines Rouges
Hôtel Flanelles paris
Rez-de-chaussée de l'hôtel Flanelles ©Les Bottines Rouges

Et aussi, parce l'équipe nous offre un accueil personnalisé et décontracté, bien loin de la rigueur habituelle. Ici d'ailleurs, le directeur porte un polo, et les membres de l'équipe n'ont pas réellement de rôles attitrés, si ce n'est celui de nous faire passer un bon moment. La devise de l'établissement pourrait être "ici, pas de pression, on fait comme on veut !". J'ai adoré le fait que le petit déjeuner soit servi jusqu'à 18h sur plateau, pour les lève-tard ou les jet-lagués. Que l'on bénéficie d'une changing-room si on arrive avant l'heure du check in. Et que l'on puisse se servir des thés et des cafés dans la cuisine à toute heure de la journée, et une part de gâteau fraîchement sorti du four au moment du goûter.

Chaque jour à 18h, l'hôtel propose de nous faire passer derrière le bar pour se concocter soi-même un cocktail. Une activité amusante que j'ai malheureusement ratée, devant me préparer à aller dîner aux alentours des Champs-Elysées. Car c'est aussi à souligner, l'emplacement de l'hôtel est idéal pour être près de la plus belle avenue du monde, tout en bénéficiant du calme d'une petite rue. Comptez à peine 5 minutes pour être au rond-point de l'Etoile et donc au métro Charles-de-Gaulle étoile, d'où les plus beaux quartiers de la capitale sont accessibles.

J'avoue avoir aussi beaucoup profité du spa, raison pour laquelle je n'ai pas pu tester l'activité "cocktails". Ici, il se compose de trois salles : l'une réservée aux massages, pour ceux qui souhaitent en bénéficier (en supplément), l'autre au hammam et au sauna, et enfin une dernière consacrée au repos avec des fauteuils et un mur de sel.

spa hôtel flanelles Paris
Spa de l'hôtel Flanelles ©Les Bottines Rouges

Dans la deuxième malheureusement, le hammam était en panne ce jour-là. Mais le petit sauna, et ses jeux de lumières apaisants, m'a beaucoup plu. Pour ceux qui comme moi ne tiennent pas le coup bien longtemps à l'intérieur, des douches sont disponibles juste à côté, pour se rafraîchir. La pièce de repos m'intriguait tout particulièrement, car je n'avais encore jamais vu de mur de sel. Si je n'ai aucun moyen de confirmer les bienfaits de ce dernier sur moi, je sais juste que je me suis sentie très zen dans cette salle plongée dans le noir, juste éclairée par la lueur orangée du mur.

Parlons maintenant de la chambre : nous avons été gâtés puisque la clé qui nous a été confiée était celle de la suite Flanelles. La seule de l'hôtel dotée d'un petit (enfin pas si petit que ça, puisque l'on peut s'y installer sur des chaises) extérieur, ici joliment arboré. L'intérieur en lui-même est déjà grand, d'une superficie de 24m2. Et dès l'entrée, l'impression de profondeur est agréable, puisque la salle de bain se trouve dans la continuité du coin nuit, juste séparée par un joli muret effet "store", qui laisse passer la lumière.

Hotel Flanelles Paris
Lit de la suite au balcon de l'hôtel Flanelles ©Les Bottines Rouges
Hotel Flanelles Paris
Suite au balcon de l'hôtel Flanelles ©Les Bottines Rouges
Hotel Flanelles Paris
Suite au balcon de l'hôtel Flanelles ©Les Bottines Rouges

J'ai tout de suite été séduite par les teintes toutes douces, de rose poudré, de gris perle, et par les quelques tableaux discrets représentant souvent des photos de femmes en noir et blanc. Le système d'éclairage, bien qu'assez complexe à comprendre au départ, permet de varier les ambiances dans tous les coins de la pièce. La qualité et la douceur de l'éclairage est d'ailleurs l'un des points positifs que j'ai relevés partout dans l'hôtel. Ce qui a largement contribué à mon sentiment de bien-être.

Nous avions le choix entre une belle baignoire et une immense douche à effet pluie, vraiment pratique et agréable. Et cerise sur le gâteau, nous disposions de toilettes japonaises ultra modernes : elles s'ouvrent toutes seules lorsque l'on entre dans la pièce, nous nettoient (avec réglage de la pression et de la température du jet), et nous sèchent ! L'expérience est assez amusante !

Hôtel Flanelles Paris
Salle du petit déjeuner de l'hôtel Flanelles ©Les Bottines Rouges
hôtel flanelles paris
Petit déjeuner Hôtel Flanelles ©Les Bottines Rouges

Après une bonne nuit dans des draps particulièrement doux, nous nous sommes rendus en bas pour le petit-déjeuner. Rien de très original parmi les propositions, mais des produits de très bonne qualité, avec une dimension locale très appréciable. J'ai opté pour des croissants bien croustillants, des fruits secs et frais, des fromages issus de fromageries réputées du quartier, et du Miel fabriqué à Paris.

Le tout arrosé par un grand café et un jus détox aux fruits rouges. La personne qui m'accompagnait a elle savouré des tranches de jambon de Paris (le seul vrai jambon de Paris encore existant), du bacon, de la mangue, des concombres, des radis, et un café issu de la brûlerie de Belleville. Nous avons tous les deux beaucoup apprécié.

En résumé donc, ce séjour fut une jolie parenthèse gourmande et apaisante.

Hôtel Flanelles - Quatre étoiles
14 rue Brey, 75017

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Bottines

Lilloise d'origine, rédactrice freelance passionnée, amoureuse de Paris, ses lumières, ses hôtels et sa vie culturelle, mais lui faisant de plus en plus d'infidélités les week end pour des découvertes en région ! En quête de bonnes énergies, de belles choses, d'insolite et d'une pincée de magie.
Voir le profil de Bottines sur le portail Overblog

Commenter cet article

Lili 03/08/2019 19:54

Tu transmets très bien ce coup de cœur. Les lieux semblent être magnifiques. Amusant car je viens de tester, pour la 1re fois en France, des toilettes japonaises (moins bien réglées qu'au Japon ah ah). Contente de lire que ça se développe en France (je m'attache aux détails hein).

bottines 05/08/2019 11:28

Hello Lili, haha oui les toilettes japonaises semblent débarquer chez nous ;) peut-être que dans quelques années, plus personne ne s'extasiera dessus ! Et oui, je confirme que l'hôtel est très joli ! Bon été à toi :)