Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Bottines Rouges

Lieux charmants ou insolites à Paris... ou ailleurs

5 choses qui m'ont surprise à Lausanne

Lausanne, 4ème ville la plus peuplée de Suisse, est célèbre pour sa cathédrale, ses collines environnantes, son musée Olympique et ses belles promenades autour du Lac Léman. Mais si toutes ces caractéristiques sont évoquées dans bon nombre de guides et sites internet touristiques, ce n'est pas le cas de ces quelques spécificités étonnantes. Voici ce qui m'a surprise lors de mon séjour à Lausanne.

Les voitures s'arrêtent toutes au passage piéton

Les passages piétons de Lausanne sont tous peints en jaune pour être vus à coup sûr des automobilistes. Et ils sont très respectés par ces derniers. A tel point que les piétons ne prennent pas forcément la peine de marquer une pause et de vérifier leur droite et leur gauche avant de traverser. En contrepartie, ils risquent une amende s'ils traversent lorsque le passage dispose d'un feu et que celui-ci est rouge pour eux. Même s'il n'y a aucune voiture à l'horizon !

La vie est très chère

Autant le savoir avant de partir : il faut prévoir un important budget pour manger et boire à Lausanne, un peu comme dans toute la Suisse d'ailleurs. Un cocktail dans un bar coûtera aux alentours de 15 francs suisse, l'équivalent de 14 euros et il peut être difficile de trouver un plat (consistant) en deçà de 20 francs suisse. Un ticket de métro pour un trajet court valable seulement une demi-heure coûte déjà 2.30 CHF.

La Migros est partout

En France, on a Auchan, Carrefour etc, et à Paris plus spécifiquement, Franprix. A Lausanne, il y a LA Migros (à prononcer Migro), qui est une sorte d'institution. Bien sûr, on y trouve d'autres magasins comme COOP, Aldi ou Denner, mais tout au long de mon séjour, j'ai entendu de nombreux Lausannois évoquer leurs courses dans cette enseigne. Et pour cause, il s'agit du plus grand groupe suisse dans le secteur de la grande distribution.

Le métro s'appelle "la ficelle"

Si un Lausannois vous demande où se trouve la ficelle, n'en soyez pas étonné. C'est en effet le surnom que les habitants de la ville ont attribué au petit train qui reliait le quartier d'Ouchy à celui du Flon, avant l’avènement du métro moderne en 2008. Certains utilisent encore ce terme pour évoquer les nouvelles lignes.

Une friche industrielle transformée en quartier Hype

Si Paris comporte quelques friches transformées en lieux culturels, rien n'égale à mes yeux celle du Flon à Lausanne, qui a été métamorphosée en un quartier de loisirs vraiment étonnant. Entre terrasses modernes, petites boutiques, oeuvres de street art, galeries d'art aménagées dans d'anciens entrepôts, l'atmosphère y est mi-industrielle mi-arty. Elle tranche de façon radicale et surprenante avec le reste de la ville.

Beaucoup de silent parties y sont organisées

Le concept n'a pas encore vraiment fait d'émules en France, mais fait un carton à Lausanne : il s'agit de fêtes collectives lors desquelles tout le monde porte un casque et choisit parmi plusieurs musiques proposées. Résultat de l'opération : tout le monde danse sur la musique de son choix,  seul ou en groupe, en silence donc sans risque de tapage nocturne...

Petit bonus : pour dire "ça marche", les Lausannois disent "ça joue".

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Bottines

Lilloise d'origine, rédactrice freelance passionnée, amoureuse de Paris, ses lumières, ses hôtels et sa vie culturelle, mais lui faisant de plus en plus d'infidélités les week end pour des découvertes en région ! En quête de bonnes énergies, de belles choses, d'insolite et d'une pincée de magie.
Voir le profil de Bottines sur le portail Overblog

Commenter cet article