Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que faire autour de Montpellier sans voiture : la jolie ville royale de Pézenas

C'est où ? Environ à 60km au sud-Ouest de Montpellier, juste avant Béziers

Comment y aller ? Bus LiO 604 au départ de la station de tram Sabines à Montpellier. Environ une heure de trajet. 1,60 euros par trajet.

 

Je me suis rendue à Pézenas un mercredi glacial de Janvier. Et j'ai très vite réalisé que j'aurais tout intérêt à revenir en saison, lorsque la vieille-ville serait plus chaude et animée, afin de vraiment profiter de son ambiance bohème. Mais bien que ma visite fut froide et très (trop) calme, j'ai arpenté avec beaucoup de curiosité les rues et places piétonnes de Pézenas, surnommé la petite Versailles du Languedoc.

Dès les premières minutes, on ressent fortement le passé riche de la ville, qui fut domaine royal dès 1261, année où Saint-Louis en a fait l'acquisition, attirant par là-même la bourgeoisie et les notables. Les Ducs de Montmorency et le Prince de Conti, y ont d'ailleurs fait construire des bâtiments qui confèrent aujourd'hui le cachet médiéval à la ville.

Aux 17ème et 18ème siècles, ils ont été rejoints par de magnifiques hôtels particuliers, dont certains sont en partie accessibles. Il suffit de pousser leur porte pour découvrir des escaliers monumentaux et des cours intérieures pleines de charme, à l'image de ceux de l'hôtel des Barons des Lacoste. Ces découvertes planquées derrière de magnifiques portes en bois font partie de ce que j'ai préféré à Pézenas. Les portes... Parlons-en également ! Colorées, anciennes, sculptées etc, elles sont aussi l'une des merveilles de la ville, qui abrite d'ailleurs un musée de la Porte.

La vieille-ville de Pézenas est aussi jonchée de boutiques de créateurs et d'artisans : ébéniste, coutelier, tisserand d’art, ferronnier, émailleur, marbrier, créateur de bijoux, fabricant de carreaux de ciment... Tout cela confère au lieu une dimension authentique, loin des villages touristiques en carton-pâte.

J'ai une affection pour les villes qui possèdent leur propre identité culinaire. Ce qui est le cas de Pézenas, qui malgré sa petite taille peut se vanter d'avoir plusieurs spécialités ! Dans le centre-ville, on peut ainsi déguster des bonbons nommés berlingots ou encore des "petits pâtés de Pézenas" à la viande, agrumes et épices, en forme de bobines.

Au fil de mes pérégrinations, j'ai aussi découvert les nombreux hommages rendus à Molière, qui s'est installé ici aux alentours de 1650, après avoir fui Paris. Pendant dix ans, l'écrivain et homme de théâtre a arpenté les ruelles de la ville, s'est produit dans ses hôtels particuliers et ses théâtres. C'est d'ailleurs ici qu'il a connu ses premiers vrais moments de gloire. La ville reste encore aujourd'hui très liée au monde du théâtre. Cours Jean Jaurès, on peut apercevoir sur le sol des dalles portant les empreintes des comédiens venus jouer à Pézenas : Michel Galabru, Claude Brasseur etc.

Attention, en plein hiver, peu de bus font le trajet retour vers Montpellier. Soyez vigilants sur les horaires. Je suis de mon côté repartie de la gare routière à 16h30. Ne manquez pas sur le trajet la vue imprenable sur l'étang de Thau et ses parcs à huîtres.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article