Faire du chant, de l'escalade, partir en voyage, acheter une maison, on sait tous plus ou moins ce qui pourrait faire de nous des personnes (plus) épanouïes. Alors pourquoi n'est-il pas toujours si facile de sauter le pas ? Etre heureux serait-il moins confortable qu'il n'y paraît ? C'est ce qu'il semblerait. Voici 8 excuses que tout le monde (ou presque) se donne pour remettre le bonheur à plus tard :

 

Girl_happy_main.jpg

 

Je le ferai/je serai heureuse....

 

1) Quand j'aurai le temps

Certaines personnes très sollicitées n'ont effectivement pas une minute à elles, mais d'autres se racontent des histoires en prétendant ne pas avoir le temps, et confondent égoïsme et besoin (normal) de s'occuper de soi. Au placard donc la culpabilité ! Le bureau ou la maison continuera à tourner sans vous. Il suffit parfois d'un peu d'organisation pour se libérer quelques jours...de bonheur !

 

2) Quand j'aurai fait un régime

Pour participer à certaines activités ou réaliser leurs rêves, certaines filles pensent d'abord devoir "changer physiquement". "Aller nager avec tous ces bourrelets ? Pas question !" Cela s'appelle de l'auto-sabotage .Qui a proclamé qu'une fille devait être absolument parfaite pour avoir le "droit" de faire ce qu'elle aime ? Personne. Enfin si, elle-même. N'est-ce pas un peu dommage ?

 

3) Quand j'aurai un amoureux

Faire les choses en duo est souvent plus exaltant que tout seul. Alors, on aspire à trouver ce camarade de jeux et de sorties qui viendra avec nous visiter ce château qui nous fait tant rêver. Sans savoir que c'est peut être justement dans ce château que nous le rencontrerions pour la première fois !


4) Quand je serai à la retraite

On entend souvent les gens proclamer qu'ils feront telle ou telle chose pendant leur retraite.

"Jardiner ? Ohhh j'aurai tout le temps à la retraite !"

"Passer plus de temps avec les enfants ? J'ai hâte, vivement la retraite !" 

Et pourquoi attendre si tard ?

 

5) Quand je serai riche

Bon, il y a des cas où certains projets doivent être remis à plus tard pour cause de grande sécheresse dans le porte monnaie. Mais pour certaines personnes loin d'être au fond du trou, cette rengaine n'est pas absolument pas justifiée. "Je veux partir en voyage mais j'attends de gagner au loto !", entendons nous souvent. Autant dire jamais !


6) Quand les enfants seront grands

 Argument entendable quand les enfants sont petits, vraiment petits. C'est qu'ils nous prennent beaucoup de temps et d'énergie, c'est bien connu. Mais c'est exactement pour cette raison qu'il est essentiel de recharger régulièrement ses batteries et de se faire plaisir. Et puis, qui sait si nos envies seront les mêmes quand les enfants seront grands ?

 

7) Quand il fera beau

Cèder aux petits caprices de la météo n'a rien de bon. Il fait un peu gris ? Allons tout de même nous balader ! Ce ne sont pas un peu de vent et quelques gouttes de pluie qui viendront gâcher notre bonne humeur ? Sinon, préparons nous à ne pas être heureux souvent !

 

8) Quand j'aurai trouvé le (voyage, appartement, mec) idéal.

Mieux, toujours mieux. On attend en se disant "et si je trouvais mieux ?". Ne nous a-t-on pas appris que le "mieux est l'ennemi du bien ?". Profiter des occasions quand elles se présentent sans se poser des milliards de questions, voila qui est bien plus sage !


Retour à l'accueil