Le garçon que vous convoitez vous lance un regard et vous vous considérez déjà en couple, des nausées matinales et vous courrez acheter un livre sur la grossesse, vous êtes d'un naturel enthousiaste et un rien peut vous mettre dans un état d'euphorie avancé, au risque parfois de vous amener de grandes désillusions ! D'où vient cet excès d'optimisme ? Est-ce dangereux ? Comment faire pour éviter les déceptions ?

 

joy-copie-3.jpg

Une grande confiance dans la vie

Vous êtes positives et vous croyez en votre bonne étoile, est-ce un mal ? A priori non. Tout le monde n'a pas cette capacité à penser que la chance peut venir frapper à sa porte. Pourtant y croire, c'est déjà beaucoup et cela peut même suffire à attirer à soi les belles opportunités. Eprouver de la joie à la perspective d'un entretien d'embauche ou à la lecture d'un petit mot doux n'est pas interdit et il serait dommage de s'en priver.

 

En vouloir toujours plus

 

L'homme de vos rêves vous invite à boire un verre ? Penser au plaisir que vous allez ressentir en passant ce moment avec lui, pas celui (encore incertain) que vous pourriez ressentir s'il devenait votre petit ami. Le véritable problème des personnes qui « s'emballent » est de ne pas savoir se satisfaire de la réalité. Une petite victoire ne saurait venir rassasier leur soif de bonheur. Elles voient loin, trop loin et en veulent toujours plus !

 

 

Un équilibre à trouver

 

En demander beaucoup à la vie n'a rien de dangereux si l'avenir tient ses promesses. Mais personne n'est à l'abri d'un revirement de situation alors gare à la déception ! Inutile donc de vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, il faut rester conscient que certaines étapes sont encore à franchir pour atteindre le but que l'on s'est fixé. Entre joie et déception, il existe toute une gamme de sentiments qu'il serait bon d'expérimenter !

Retour à l'accueil