Phillip Phillips, ce nom ne me disait rien il y a encore quelques jours et pourtant, j'ai aujourd'hui la certitude que dans quelques mois, tout le monde le connaîtra. Ce chanteur pop/folk de 22 ans est le grand gagnant de la onzième édition de l'émission American Idol. Il s'y était très vite démarqué grâce notamment à sa reprise acoustique de Thriller de Mickael Jackson.

 

http://www.fandemusique.net/wp-content/uploads/2013/01/phillip-phillips-home.jpg

 

Il y a quelques semaines, l'agence de presse s'occupant de sa promo en France m'a contactée pour me le faire découvrir. Et comme j'ai tout de suite flairé le grand talent (aucun mérite, puisqu'il saute aux yeux), j'ai accepté l'invitation à un concert privé à Paris la semaine dernière, dans l'espoir, d'écouter en live les deux titres pour lesquels j'avais craqué, "Home" et "Gone gone gone".

 

Dans un immense loft à deux pas de la rue Mouffetard, Phillip Phillips a entonné 5 ou 6 chansons issues de son premier album intitulé World from the side of the Moon, accompagné par trois musiciens dont un talentueux violoncelliste. Je suis tout de suite tombée sous le charme de sa voix, fortement éraillée et étonnamment mûre pour son jeune âge, et aussi je dois bien l'avouer de son physique plutôt avantageux. De Gone gone gone à une version revisitée de Home en passant par Thriller, le jeune chanteur a largement su contenter le public avec ses désormais grands classiques, malgré une prestation assez courte.

 

 

 

Personnellement, j'ai regretté qu'il n'y ait pas d'autres chansons aussi rythmées que Home, car c'est à la toute fin du concert que l'ambiance est vraiment montée. Dommage d'ailleurs, si Phillip Phillips n'est pas avare en paroles entre les chansons, il s'enferme un peu dans sa bulle lorsqu'il chante, en fermant les yeux et semble oublier de projeter ses émotions vers le public. Mais en grand charmeur qu'il doit être, il n'a pas oublié de rassurer ces demoiselles grâce à quelques oeillades dignes des plus grands latin lovers !

 

Une chose est sûre, sa voix, son charme et son single Home risquent d'en faire craquer plus d'une !

Bref, ce jeune homme est un diamant brut, qui, s'il fait le choix de l'authenticité entrera dans la cour des grands.

Retour à l'accueil