Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Bottines Rouges

Lieux charmants ou insolites à Paris... ou ailleurs

En Signe d'Adieux, un spectacle rock'n'roll ET en langue des signes

Je voulais vous parler ce soir d'un spectacle qui me tient à coeur et que je prévois d'aller voir dimanche au Théâtre de la Reine Blanche dimanche 17 février à 17h. Il s'agit de "En Signe d'Adieux", un spectacle musical rock'n'roll sur les thèmes de l'amour et la différence. L'histoire pleine de poésie d'un homme sourd amoureux d'une chanteuse.

 

L'originalité ? Accessible à tous, le spectacle est entièrement adapté en langue des signes. Une vraie bonne raison de soutenir le projet, mais pas la seule : les chansons jouées et interprétées en direct sur scène sont issues du répertoire du groupe GaBby le DuO, dans lequel s'illustrent les musiciens de Bashung, Brigitte Fontaine, Higelin…entre autres.

 

De la musique de qualité donc, de la générosité et un vrai bon moment à coup sûr ! A ceux et celles qui souhaiteraient aller voir En Signe d'Adieux, un conseil : dépêchez-vous ! Les deux représentations du spectacle auront lieu ce week end.

 

http://www.parisetudiant.com/uploads/assets/evenements/recto_fiche/186271_en-signe-d-adieux.jpg

 

Théâtre de la Reine Blanche - Paris XVIIIe

Du 16 février 2013 au 17 février 2013.

Site internet théâtre

 

Écriture et Mise en scène : Gaëlle Duvivier
Assistant Mise en scène : Ludovic Meacci
Direction Musicale : Bobby Jocky
Adaptation Langue des signes : Etienne Doudou et Lucie Bottein
Chorégraphies : Etienne Doudou

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Bottines

Lilloise d'origine, rédactrice freelance passionnée, amoureuse de Paris, ses lumières, ses hôtels et sa vie culturelle, mais lui faisant de plus en plus d'infidélités les week end pour des découvertes en région ! En quête de bonnes énergies, de belles choses, d'insolite et d'une pincée de magie.
Voir le profil de Bottines sur le portail Overblog

Commenter cet article