Alors qu'hier, Karine Lemarchand dressait le bilan de cette 6ème saison de l'Amour est dans le pré en compagnie des 14 agriculteurs, c'est à présent à mon tour de faire le point sur ces quelques semaines d'aventure champêtre. Il y a quelques mois, juste avant le début de l'émission, je partageais avec vous mon enthousiasme de voir le programme recommencer (lire : Le retour de l'Amour est dans le pré !)  Mais qu'en est-il aujourd'hui ? Cette saison a t'elle été à la hauteur de mes espérances ? Eh bien pas tout à fait.

 

amour-est-pre.jpg

 

La faute à qui/à quoi ?


Des prétendants globalement moins naturels et sincères que d'ordinaire.

Je pense tout particulièrement à Raphaël et Nina. Si le premier m'est sorti par les trous de nez dès sa première apparition à l'écran (inutile de s'étendre sur le sujet), Nina m'a toujours laissée dubitative quant à ses intentions. C'est que l'émission ne nous avait pas habitués à des personnages si "fashionistas", qui courent donner à manger aux vaches en talons aiguilles et ne quittent jamais leurs lunettes de soleil même quand il pleut. Alors oui, la présence de Nina chez Philippe tranchait avec le côté 100% terroir de l'émission cher à mon coeur et je lui en veux un peu pour cela, bien que concrètement, je n'aie pas grand chose à lui reprocher !

 

L-Amour-est-dans-le-pre-saison-6-l-heure-est-au-bilan-7-cou.jpg

(capture écran M6)

 

De grandes frustrations.

Certains agriculteurs avaient devant eux des filles visiblement faites pour eux et n'ont pas daigné ouvrir les yeux ! Je pense surtout au jeune Benjamin, qui a accueilli chez lui deux filles souriantes, agréables, qui n'attendaient qu'un geste de lui pour s'en approcher. Mais le jeune homme a privilégié l'amitié à la séduction. Voila comment passer à côté d'une belle histoire d'amour. Idem pour Alexis, le viticulteur de Porquerolles. Tout se passait à merveille avec Carole et Joëlle : complicité extraordinaire pour ne pas parler de fusion, partage des mêmes valeurs et façons de communiquer.

Mais Alexis n'a pas vibré. Quant au mystérieux Matthieu, il a vibré mais n'a visiblement pas su comment communiquer avec Mélissa, qui heureusement (nous l'avons appris hier), a décidé de lui accorder une deuxième chance en retournant passer un moment chez lui.

 

Des couples "too much"

Parallèlement à cela, se sont formés des couples que j'appelerais "too much". Laurent n'a pas lâché Céline d'une semelle depuis le jour de son arrivée à la ferme, ne lui laissant presque pas la possibilité de faire connaissance avec l'autre prétendant Antonio. Bisous, rapprochements physiques, regards insistants, Laurent s'est "agrippé" à une Céline au tout début plutôt mal à l'aise mais qui s'est progressivement laissée convaincre...Au moins une qui n'a pas peur d'étouffer ! Quoique...il semblerait que les deux ne soient plus ensemble à l'heure actuelle. Dans un autre style, Sylvain et Valérie, qui n'ont pas attendu une seconde pour s'enfermer dans une bulle de guimauve dans laquelle on les laisse volontiers seuls !

 

top-l-amour-est-dans-le-pre.jpg

 

Des agriculteurs qui se rabattent sur un second choix

Cette année, certains agriculteurs voulaient se caser à tout prix. Alors quand leur premier choix leur ôtait tout espoir d'aller plus loin, ils se consolaient dans les bras de leur seconde prétendante. La classe ! C'est le cas de Jean-Claude, qui après avoir été éconduit par sa préférée Bénédicte s'est littéralement rabattu sur une Maud plus qu'amoureuse, qui l'a accueilli avec des étoiles dans les yeux. Même scénario pour Loïc qui s'est vu essuyer un refus auprès de la jolie Marie et est alors parti annoncer à Véronique que son choix se portait sur elle.

 

Des candidats peu attachants (pour certains)

Si certains candidats tels que Jean-Michel, Jean-Claude, Sylvain ou Céline, ont su laisser leur empreinte dans l'émission, d'autres ont été assez transparents et ne nous ont pas laissé l'occasion de s'attacher à eux. Didier et Raymond, pour ne pas les citer, ont été des personnages assez secondaires de cette sixième édition et le récit de leur (brève) histoire respective ne m'a que très peu intéressé.

 

Fort heureusement, certains candidats ont su parfaitement incarner l'esprit de l'émission. J'ai donc hâte de les retrouver pour un nouveau bilan "un an après" !

Retour à l'accueil