Impossible de passer à côté, et pour cause, on ne parle que de ça : je parle de la nouvelle campagne de pub 100% provoc signée Benetton. On y voit des chefs d'états ou des responsables religieux s'embrasser plus ou moins langoureusement sur la bouche, à l'image ici de Sarkozy et Angela Merkel.(commençons par le meilleur) :

 

1723192_bennetton1.jpg

 

Vous l'aurez compris, il s'agit bien entendu de photos-montages...inutile de vous inquiéter outre-mesure pour Carlita !

Pas très ragoûtant tout ça mais plutôt osé non ? Et encore, il semblerait que la célèbre marque italienne aie souhaité épargner nos petits coeurs sensibles puisque la photo-montage du Pape embrassant un Imam a été pour sa part retirée dès le premier jour du lancement de la campagne. Cause invoquée : ne pas choquer davantage les fidèles.

(Il est cependant encore possible de la trouver sur internet)

 

1723192_bennetton7.jpg

 

En même temps, le "mal" (s'il y a mal) est fait et il n'était pas difficile de prévoir que cette campagne allait faire polémique...et puis une campagne pub "autocensurée" est un moyen assez efficace d'assurer le buzz ! En tout cas, question "buzz", c'est plutôt réussi !

 

Personnellement, j'ai un petit faible pour la "photo" d'Obama avec Hugo Chavez qui me fait bien rire ! Je la trouve vraiment bien faite, on a vraiment l'impression que les deux prennent beaucoup de plaisir à s'embrasser !

 

1723192_bennetton2.jpg

 

J'aime aussi le baiser "du bout des lèvres" du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et du président israelien Benyamin Netanyahu.

 

1723192_bennetton4.jpg

 

Bon, bien sûr, je fais un traitement très superficiel de cette campagne qui, incontestablement, ne l'est pas...Que ceux qui sont interpélés par la portée géopolitique de ces images me pardonnent !

 

Espérons que cette campagne fasse rire les principaux intéressés, mais ça j'en suis beaucoup moins sûr. La Maison Blanche a d'ores et déjà exprimé son mécontentement face à l'utilisation de l'image de Barack Obama  «pour des motifs commerciaux».  Quant au Vatican,il a protesté contre une "utilisation inacceptable de l'image du Saint-Père, manipulée et instrumentalisée à des fins commerciales»

Retour à l'accueil