Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Bottines Rouges

Lieux charmants ou insolites à Paris... ou ailleurs

La Guerre est déclarée, pourquoi je n'ai pas TOUT aimé

J'avais peur d'être déçue par ce film après en avoir entendu tant de bien. Il faut dire que le premier film dans lequel j'ai vu jouer Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm, Belleville-Tokyo est avec du recul un des films les plus nuls que j'ai vu dans ma vie !  En fait je crois que ce qui m'a gêné par dessus tout dans ce film, c'est le jeu d'acteur de Jérémie Elkaïm, sa façon monocorde de parler, son côté inexpressif et mou du genoux ! J'en parlais d'ailleurs sur mon blog : [critique] Belleville Tokyo, le premier film d'Elise Girard. Aller voir La Guerre est déclarée, revenait donc pour moi à prendre le risque de retomber sur le même irritant personnage mais aussi celui de voir un très beau film. Qu'en est-il ?

 

guerre.jpg

 

J'ai boudé :

 

- Je mentirai si j'affirmais que je n'avais pas retrouvé les mauvais côtés du jeu de Jérémie Elkaïm dans La Guerre est déclarée. Adam, le personnage qu'il interprète ne m'a pas complètement embarquée avec lui, tout simplement parce que je ne croyais pas complètement en lui. C'est embêtant, surtout pour une histoire comme celle de La Guerre est déclarée.

 

- Le manque de justesse. C'est paradoxal car Valérie Donzelli et jérémie Elkaïm ont réellement vécu ( à peu de choses près) ce qu'ils nous montrent dans ce film. Et pourtant, j'ai trouvé que certains moments d'émotions étaient exacerbés et d'autres au contraire un peu trop faibles...J'ai été gênée par ce manque de mesure et de cohérence. Par exemple :  au moment où les parents apprennent que leur petit a une tumeur (sans savoir si elle est bénigne ou maligne), ils hurlent de douleur, et lorsqu'ils apprennent qu'il s'agit d'un cancer très grave, ils n'ont pas de réaction émotionnelle forte...

 

- La difficulté à s'identifier. De telles histoires sont belles surtout lorsqu'elles sont universelles. Ici on reste un peu coincé dans le monde de Valérie Donzelli. C'est un peu auto-centré et certains pourraient se sentir un peu à l'écart de ce combat familial...

 

 

J'ai aimé :

 

- L'histoire, tout simplement et le petit Adam qu'on a envie de voir guérir 

 

- L'absence de "guimauve". Si l'expression des émotions manque un peu de justesse par moments, Valérie et Jérémie n'en font globalement pas des tonnes et c'est appréciable.

 

- La "pâte" Valérie Donzelli, sa façon de filmer, les petites séquences un peu "magiques et poétiques" du film, et même les moments chantés qui auraient pourtant pu décrédibiliser tout le film.

 

- Il y a de belles images,de belles lumières et surtout une belle et grande énergie tout au long du film.

 

 

 

La partie "j'ai boudé" est plus longue et pourtant globalement j'ai bien plus aimé le film que je ne l'ai boudé.

C'est un film à voir car il est original et frais !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Bottines

Lilloise d'origine, rédactrice freelance passionnée, amoureuse de Paris, ses lumières, ses hôtels et sa vie culturelle, mais lui faisant de plus en plus d'infidélités les week end pour des découvertes en région ! En quête de bonnes énergies, de belles choses, d'insolite et d'une pincée de magie.
Voir le profil de Bottines sur le portail Overblog

Commenter cet article

Miss Zaza 02/03/2012 12:06

moi j'ai adoré , tout du debut jusu'a la fin et j'aime bcp l'acteur ( que je n'avais jamais vu auparavent) , je en sais pas si cela joue, mais ayant des enfants, j'ai trouve cette histoire
poignante parce que forcement, on se met à la palce des parents et je epnse que je n'aurais pas autant accroche quand je n'en n'avais pas encore.

bottines 24/01/2012 15:57

Merci pour vos réactions, c'est toujours très intéressant de vous lire. Filou, moi non plus je n'ai pas versé de larme,je préfère, même si j'aurais aimé être émue.

Ally, c'est vrai qu'on apprend qu'ils se séparent à la fin, mais personnellement j'ai trouvé leur manière d'en parler pudique et ça m'a plu. Je n'aurais pas aimé qu'ils en rajoutent une couche avec
leur séparation, mais c'est vrai qu'au final c'est assez triste.

ally 23/01/2012 21:37

j'ai trouvé le film superbement réalisé, la musique, le rythme... Mais comme toi j'ai boudé certaines choses. Le jeu des acteurs un peu, et puis surtout je me suis sentie mal. Je suis ressortie du
film déprimé. Alors que plein de gens trouvaient que c'était une ode à la vie. Personnellement ca m'a miné, ils voulaient un enfant pour fêter leur amour, résultat çà les a séparé. Alors certes
leur enfant est en bonne santé à la fin, mais à quel prix. On est passé un peu à côté de çà. C'est un beau film mais très douloureux je trouve. Ca m'a pas plus à ce niveau là. Même si c'est pas
forcément pour les mêmes raisons, suis contente de voir que d'autres personnes ont eu des réactions mitigées

fanny 22/01/2012 20:04

je n'ai vraiment pas aimé ce film, je suis restée à côté du truc pendant tout le récit. Le côté surjoué m'a fatiguée, et comme toi j'ai trouvé que paradoxalement le tout manquait d'authenticité

filou49 22/01/2012 16:28

C'est marrant : vous êtes un certain nombre de blogueuses à marquer une vive désaprobation concernant Jérémie Elkaim, soit dans ce film soit dans Polisse...je reconnais qu'il a une diction un peu
particulière, mais moi ca ne me gene pas du tout bien au contraire, et je crois d'ailleurs que j'ai un peu de lui sur certains cotés :o)
et moi j'aurais bien aimé une toute petite dose en plus de guimauve car j'ai pas pleuré autant que j'aurais aimé devant ce film... bon, maintenant c sur qu'on pouvait facilement aller dans le
dégoulinant et le voyeurisme donc la frontière était tenue...
par contre ne va pas voir la reine des pommes le premier film du duo car ca risque de te rappeller belleville tokyo :o)