jupeLe 25 novembre, c'est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. A cette occasion, l'association Ni Putes ni Soumises invite les femmes à montrer leurs gambettes en portant une jupe, en signe de soutien  ! Jupes plissées, mini, écossaises, portefeuille, tous les styles sont admis (même les jupes culottes ?) "Lorsque je suis en jupe, je remarque, oui, que les hommes me regardent. Lorsque je suis en jupe, je me sens femme, oui, aussi dans mon propre regard. Lorsque mes sœurs, à Vitry ou ailleurs, tentent d’en faire de même, elles se font traiter de putes. Elles bravent l'interdit en arborant trop de liberté et de féminité.", s'explique Sihem Habchi, la présidente du mouvement. Un argument irréfutable certes. Alors, le 25, jupe ou pantalon ?

 

Jupe :

 - Parce que oui, on est des femmes qui assumons notre féminité et qu'une jupe, ben c'est un peu le symbole de la féminité.

- Parce que si ça peut aider certaines filles à oser s'habiller comme elles le souhaitent, c'est le moment où jamais.

- Parce que plus on est de folles, plus on rigole... Une petite journée de complicité entre représentantes du 2ème sexe (oups :/), ça ne se refuse pas.

 

Pantalon :

- Parce qu'il fait froid et qu'on n'est pas obligées de se les cailler pour revendiquer des droits naturels.

- Parce qu'il y a quelques années, des femmes se sont battues pour obtenir le droit de s'habiller comme des hommes (c'est-à-dire en jean).

- Parce que finalement, cette journée, c'est un peu un cadeau pour ces messieurs qui vont s'en donner à coeur joie.

 

Bon, en résumé, jupe versus pantalon = match nul.

Le 25 novembre, je serai donc en short !!

Retour à l'accueil