J'avais hâte, mais alors vraiment hâte de voir Minuit à Paris (cf l'article Midnight in Paris, un Woody Allen prometteur ! ). A croire qu'un tel empressement n'est pas très bon...et rend la déception assez inévitable...

 

Le scénario ne m'a pas convaincue. Pas très palpitant, malgré une belle prestation d'Owen Wilson qui incarne le personnage principal. On n'est jamais très pressé de voir la suite en se demandant "mais que va-t-il se passer pour tel ou tel personnage ??", car en réalité, à ces nombreux personnages, on s'y attache peu, pour ne pas dire quasiment pas. En réalité, le scénario ne s'y prête pas.

 

Minuit-a-Paris.jpg

 

On assiste à une "collection" de rencontres plus ou moins intéressantes (au plan de l'intrigue, pas au plan historique car on rencontre des pointures de l'art !) qui ne nous laisse aucunement le temps d'entrer plus en profondeur dans la psychologie des personnages. Dommage. Parce qu'en plus, ce ne sont pas les occasions de les entendre parler qui manquent. Le film est une succession de dialogues parfois interminables. Sauf lorsque Woody Allen choisit de nous montrer le Paris des cartes postales, le Paris luxueux et idéal.

 

minuit-a-paris.jpg

 

Esthétiquement, le résultat est magnifique. De jour comme de nuit, on visite les plus beaux endroits de la Capitale en un panorama assez complet. Le charme "chic" de Paris sautera aux yeux des plus dubitatifs. Une belle petite visite touristique en somme, qui doit finalement plus à Paris "itself" qu'au travail de Woody Allen.

carla-copie-1.jpg

 

Allez, petite consolation, on révise un peu notre histoire, Carla n'est pas si mauvaise, la fin est "jolie", Léa Seydoux et Marion Cottillard aussi.

 

En conclusion : je meurs d'envie de retourner très vite à Paris, mais pas de revoir un "Woody Allen". Aïe

 

 

 



Retour à l'accueil