Inna modja présente Motel Bamako à la Cigale. Mon avis sur l'album

Inna modja pour moi, c'était surtout French Cancan ou La Fille du Lido, ces chansons aux airs joyeux et au parfum parisien chic. Mais du temps a coulé sous les ponts et la belle chanteuse malienne nous revient avec un album au style presque radicalement opposé !

J'ai pu découvrir les différents titres de Motel Bamako à la Cigale vendredi dernier. La plupart se situe entre sonorités électro et rythmes africains, entre chant et rap. Une chose est sûre, Inna Modja a délaissé le rêve parisien pour revenir à ses racines. Le Mali est omniprésent, certaines paroles sont même en dialecte malien. Exit le glamour du French cancan et la magie des lumières, elle nous parle de la guerre dans son pays d'origine et même du problème d'accessibilité à l'eau. Un virage étonnant !

Autre curiosité : cette façon de mêler les instruments africains traditionnels et la musique électro. Une sorte de pont entre tradition et modernité qu'Inna Modja incarne à tous les niveaux. Pourtant adepte de l'électro, j'ai personnellement regretté les douces mélodies de son précédent album, Love Revolution. Motel Bamako est un album certes plus original et moderne, mais aussi beaucoup moins accessible et chaleureux, à l'image du premier extrait, Tombouctou.

Sur scène, Inna Modja le défend bien, mais plus grâce à sa capacité à communiquer avec son public que grâce à la qualité des nouvelles chansons. J'ai cependant été séduite par les parties rappées, davantage que par les parties chantées ! Et par une reprise surprise de la chanson Caroline d'MC solaar. Une très bonne idée !

Si je n'ai pas été séduite par les chansons du nouvel album, j'ai passé une très bonne soirée dans cette salle magnifique et vraiment chaleureuse de la Cigale, que la chanteuse parvient presque à transformer en énorme dancing a la fin du concert !

 

Inna Modja

Motel Bamako

Sortie le 2 octobre 2015²²

Retour à l'accueil