La Légende du Roi Arthur : faut-il aller voir la comédie musicale ?

Cela fait quelques jours que se joue la comédie musicale La Légende du Roi Arthur au Palais des Congrès. Un spectacle produit par Dove Attia, ce qui est gage de qualité a en croire le succès de ses projets précédents (Le Roi Soleil, Mozart l'opéra rock etc). Autres attraits sur le papier : la présence d'artistes qui ont déjà fait leurs preuves dans des comédies musicales comme Florent Mothe (Mozart l'opéra rock) ou Camille Lou (Les amants de la Bastille) mais également d'une star du r'nb pour la caution moderne du spectacle, j'ai cité Zaho. Mais faut-il acheter ses places pour autant ?

Je n'ai personnellement pas été complètement emballée, sans parvenir à en trouver toutes les raisons : les décors, les costumes et les différentes voix (celle de Fabien Incardona m'a bluffée) sont magnifiques. Mais je n'ai que moyennement été happée par l'histoire, et n'ai pas réussi à ressentir l'enthousiasme de la troupe malgré une bonne exécution. Le tout manquait selon moi de folie. L'ambiance n'a pas été au rendez-vous dans le public, ou plutôt est arrivée très tardivement, au moment du final, malgré la présence de chansons rythmées. Peut être est-ce parce qu'il ne s'agit que des premières représentations ?

J'ai été a contrario complètement séduite par certains tableaux grâce notamment à un jeu de lumières et de projections d'images au fond de la scène qui nous font passer d'une atmosphère à l'autre en un clin d'œil. Les chansons ne sont pas très recherchées, mais correspondent bien au registre de comédie musicale, par contre je n'ai pas le sentiment qu'il en sortira des tubes inoubliables.

Je n'ai pas vu beaucoup de comédies musicales donc difficile pour moi de comparer avec d'autres spectacles du genre. Toujours est-il que même si j'ai été impressionnée par l'aspect technique et le côté "grosse machine", je n'ai pas suffisamment vibré. Dommage car tout est en réalité réuni pour que la sauce prenne !

La chanson que j'ai préférée dans le spectacle

Retour à l'accueil