Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Bottines Rouges

Lieux et concepts charmants ou insolites à Paris ou ailleurs

Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris

Le musée Nissim-de-Camondo est loin d'être le musée le plus connu de Paris et pourtant, il vaut le coup d'œil, ne serait-ce que pour son histoire extraordinaire et vraiment poignante :

Moïse de Camondo, un richissime banquier juif achète un immense hôtel particulier près du parc Monceau, pour s'y installer au milieu de son importante collection d'œuvres d'art. Mais alors qu'il y coule des jours tranquilles, un drame va bouleverser son existence : son fils Nissim, aviateur dans l'armée, perd brutalement la vie lors de la première Guerre Mondiale, à l'âge de 26 ans. Une mort brutale dont Moïse ne se remettra jamais.

Désireux de rendre hommage au fils qu'il aimait tant, le banquier décide alors de faire don de sa demeure et de ses collections de meubles et d'objets d'art aux Arts décoratifs dès sa mort. Une seule condition pour lui : que le lieu porte le nom de son fils défunt. Cette incroyable décision prise, l'homme n'aura pour seul but que d'agrandir et parfaire ses collections jusqu'à l'heure de sa mort, en 1935. Un an plus tard, en 1936, l'hôtel particulier ouvre ses portes au public, devenant ainsi un musée parisien à part entière.

Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris
Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris
Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris
Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris

Je trouve l'histoire à la fois triste et magnifique, et elle m'a personnellement mise dans une disposition toute particulière avant d'entamer la visite. A l'intérieur de cette immense demeure, on entre très rapidement dans l'intimité de cette famille endeuillée. En fait, on découvre ce musée comme l'on visiterait une maison à acheter, puisqu'ici toutes les pièces, cuisine, salons, salles de bains etc, peuvent être admirées.

Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris
Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris
Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris
Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris
Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris

Tout au long de la visite, qui s'effectue sur trois étages différents, on découvre les très nombreux meubles, céramiques, tableaux, sculptures ayant appartenu à la famille de Camondo. Le lieu est chargé en objet, mais l'atmosphère est calme, et les nombreuses vues sur le jardin et le parc Monceau au loin, agréables et reposantes. La demeure est grande et des audioguides nous donnent de nombreuses indications, donc prévoyez une bonne heure pour en faire le tour.

Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris
Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris
Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris
Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris
Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris
Nissim-de-Camondo : le musée le plus émouvant de Paris

Musée Nissim-de-Camondo

63, rue de Monceau, 75008 Paris

Site officiel

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Bottines

Lilloise d'origine, rédactrice freelance passionnée, amoureuse de Paris, ses lumières, ses hôtels et sa vie culturelle, mais lui faisant de plus en plus d'infidélités les week end pour des découvertes en région ! En quête de bonnes énergies, de belles choses, d'insolite et d'une pincée de magie.
Voir le profil de Bottines sur le portail Overblog

Commenter cet article

Temps H 01/03/2016 22:23

J'ai déjà visite plusieurs fois les lieu et j'aime l'atmosphère, la décoration, l'histoire ... Quand des amis viennent de province, je les emmène là.

Bottines 04/03/2016 20:31

Oui l'atmosphère est assez unique. Tes amis de province sont gâtés ;)

Camille 01/03/2016 12:45

Oh mais je craque ! C'est tout ce que j'adore, l'endroit a l'air magnifique, et l'histoire qui lui est attachée y ajoute un je ne sais quoi de poétique et de grave..
Je n'avais jamais entendu parler de cet endroit, merci pour cette jolie découverte que j'irai très bientôt observer de mes propres yeux.
Par contre je me suis perdue dans les dates... Tu parles d'une famille endeuillée du XVIIIe siècle mais le fils serait mort lors de la Première Guerre mondiale... J'ai râté quelque chose ? :(

Bottines 01/03/2016 12:56

Merci Camille pour ton commentaire et ta remarque pertinente. Effectivement, je me suis trompée de siècle !! ;) C'est corrigé. Je te conseille d'aller visiter l'endroit, tu m'en diras des nouvelles !