Critique : Mia madre de Nanni Moretti

Je n'avais lu que des avis positifs au sujet du dernier film de Nanni Moretti, certains expliquant même que ce drame renferme quelques perles d'humour. Un argument souvent mis en avant, mais qui ne doit pas faire oublier qu'il s'agit avant tout d'un film sobre et triste, qui ne donne pas vraiment la pêche !

Film d'auteur italien, Mia madre est introspectif et lent. On s'interroge parfois sur l'utilité de certaines scènes de vie ordinaire, qui, en apparence, ne font pas vraiment avancer l'histoire. On se sent parfois un peu enfermé dans une sorte de répétition narrative, d'autant plus que nous ne suivons Margherita, l'héroïne, que dans quatre décors différents : sur le tournage de son film, chez elle, à l'hôpital et chez sa mère.

Bien que réalisatrice, Margherita a une vie des plus ternes, entre sa vie sentimentale chaotique, la maladie de sa mère et ses rapports aux autres teintés de froideur. D'ailleurs, l'héroïne est elle même assez terne, mais son évolution, qui suit celle de la maladie de sa mère, est intéressante. De femme de poigne toujours dans le contrôle, elle finit par faire tomber l'armure dans des scènes de désarroi déchirantes.

Grâce à sa structure un peu étrange, le film retranscrit bien le bouleversement que peut représenter la perte d'un parent, qui va souvent de paire avec la perte de certains repères. Ici, le parallèle constant entre le quotidien de réalisatrice de Margherita, bercé par les caprices d'acteurs déconnectés de la réalité, et l'inéluctable perspective de la mort de sa mère, nous interroge au fond sur nos choix de vie et notre sens des priorités. En cela, et pour le jeu des acteurs qui y figurent, Mia madre est un film qui peut valoir le détour.

Date de sortie 2 décembre 2015 (1h 47min)

De Nanni Moretti 

Avec Margherita Buy, John Turturro, Giulia Lazzarini  plus 

Genres Drame, Comédie

Nationalités  Italien,  Français
Retour à l'accueil