Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma découverte du salin d'Aigues-Mortes, plus grand salin de Méditerranée

Il y a quelques mois je vous emmenais en séjour en Camargue, région coup de cœur qui m'avait tant apaisée. En la quittant, j'avais pourtant un regret : celui de ne pas avoir visité les salins d'Aigues-Mortes, que je m'étais contentée d'admirer du haut des remparts de la ville.
Chose réparée depuis un récent week-end passé à arpenter Montpellier et ses alentours. Au cours de ce mois de mai un peu frisquet, j'ai eu la chance de choisir un jour de grand beau temps pour cette visite insolite. Et je ne peux que recommander de m'imiter à ce sujet, tant le ciel bleu ajoute aux contrastes fantastiques et à la magie du lieu.
 
Ma découverte du salin d'Aigues-Mortes, plus grand salin de Méditerranée
Ma découverte du salin d'Aigues-Mortes, plus grand salin de Méditerranée
Il est possible de visiter les salins à vélo, en petit train, en 4x4, ou à pied avec ou sans guide. J'avais opté pour la visite libre, pas forcément le meilleur plan pour apprendre des choses, car le site ne comporte que très peu de panneaux explicatifs, mais bonne idée pour prendre le temps de contempler, prendre des photos et se laisser impressionner.
 
Si vous aimez la douceur des belles lumières, vous allez être servis. Ici, par jour de beau temps, on est ébloui par le blanc des collines de sel qui nous énergiseÀ une période de l'année, le plus souvent l'été, l'eau des salins prend une étonnante coloration rose.  Ce phénomène est dû à une algue : la Dunaliella Salina, qui prolifère dans les milieux très salés et développe pour sa survie du bêta-carotène aux vertus antioxydantes (cette même algue nourrit les crevettes qu'ingèrent les flamants roses). L'association du bleu du ciel, du blanc du sel et du rose de l'eau est absolument féérique !
Ma découverte du salin d'Aigues-Mortes, plus grand salin de Méditerranée
Ma découverte du salin d'Aigues-Mortes, plus grand salin de Méditerranée

Point d'orgue de la visite : l'ascension de "la camelle", une montagne de sel s'élevant à 20 mètres que l'on pourrait croire de loin recouverte de neige. Au sommet nous attend une belle vue sur Aigues-Mortes et sur d'autres camelles. Le sel sur lequel on marche à cet endroit ne sera pas consommé, mais utilisé entre autres pour saler les routes.

Le salin d'Aigues-Mortes existe depuis l'Antiquité, et son exploitation produit chaque année 500 000 tonnes de sel, essentiellement destiné à l'alimentation. Lors de ma visite de mai, je n'ai pas eu la chance d'admirer le travail des sauniers, mais il est conseillé pour ce faire de s'y rendre de mi-juillet à fin août, moment de la récolte manuelle de la Fleur de sel. 

À cette période, des visites nocturnes sont également proposées, pour assister au coucher de soleil du haut de la camelle. Je pense que cela vaut largement le détour.

Ma découverte du salin d'Aigues-Mortes, plus grand salin de Méditerranée
Ma découverte du salin d'Aigues-Mortes, plus grand salin de Méditerranée

Info qui m'a impressionnée : le salin d'Aigues-Mortes est le plus grand de Méditerranée. Et pour cause : il s’étend sur 8 hectares, soit environ la superficie de Paris intra-muros !

Toutes les informations pratiques sur le site internet des salins d'Aigues-Mortes

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article