Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Bottines Rouges

Lieux charmants ou insolites à Paris... ou ailleurs

Scandale avec Nicole Kidman, Charlize Theron et Margot Robbie : pourquoi je n'ai pas aimé

Inspiré de faits réels, SCANDALE nous plonge dans les coulisses de la Fox, chaîne de télévision aussi puissante que controversée. Des premières étincelles à l’explosion médiatique, on découvre comment des femmes journalistes ont réussi à briser la loi du silence pour dénoncer le harcèlement sexuel dont elles ont été victimes. Voici pourquoi je n'ai pas aimé ce film.

Difficile de résumer ce film vu il y a quelques semaines dans le cadre du club 300 allociné, et encore plus de dire si je l'ai aimé. Je l'ai trouvé bavard, beaucoup trop, et complexe. Il m'a fallu beaucoup de temps pour entrer dans l'histoire tant les informations sont nombreuses dans la première demi-heure. Et je n'ai pas été spécialement prise par l'enjeu qui est : ces femmes harcelées vont-elles enfin parler ?

Je n'ai, je dois l'avouer, pas réussi à ressentir de véritable compassion pour elles. On les montre ambitieuses, prêtes à tout pour gravir les échelons, et capables de se taire longtemps pour garder leur place au chaud. Quitte à condamner leurs consoeurs à subir le même sort. On voit aussi l'une d'entre elles, celle incarnée par Charlize Theron, construire en grande partie sa grande carrière grâce à l'homme qui l'a harcelée sexuellement.

Certes, cela n'excuse évidemment en rien les actes de leur harceleur, mais cela empêche de voir ces femmes comme des victimes (qu'elles sont pourtant, aussi). La courte scène évoquant le licenciement d'une journaliste qui a tenu tête à son harceleur ne parvient pas à nous faire ressentir la pression qui pèse sur les autres. Au contraire, on se demande bien pourquoi elles n'ont pas le courage de dénoncer elles aussi l'injustice et faire carrière ailleurs.

On a aussi l'impression d'assister à un lynchage, sans droit de réponse. Celui de la chaîne de télévisée Fox News, qui est attaquée sur plusieurs aspects. Même si on sait que le film est inspiré de faits réels, on a beaucoup de mal à faire la distinction entre la vérité et la fiction. Ce qui n'est pas sans conséquence... Après recherche, on apprend que Robert Ailes, patron de la chaîne d'information, a réellement été licencié en 2016 suite aux accusations de harcèlement sexuel lancées contre lui.

Mais il s'agit aussi d'un lynchage politique, notamment du clan républicain, et de Trump, encore candidat aux présidentielles dans la temporalité du film. Encore une fois, difficile de faire la part des choses dans ces attaques, en l'absence de connaissances approfondies sur le sujet.

A l'heure de #metoo et des stars s'improvisant porte-parole féministe, je n'ai pu m'empêcher de penser que le film était aussi un peu trop démago voire opportuniste. Le coupable du film ayant été puni pour ses actes dans la vraie vie et décédé depuis, je n'ai pas perçu son côté nécessaire. Il l'aurait peut être été si on sentait de la part des héroïnes l'intention de faire bouger les lignes pour TOUTES les femmes, ce qui ne transparait pas ici.

J'ai aussi souffert du manque cruel de suspense, de l'absence de personnages réellement attachants et du bruit ambiant constant. Bref, en un mot comme en mille, je n'ai pas apprécié ce film.

Scandale de Jay Roach
Sortie le 22 janvier 2020
/ 1h 49min / Biopic, Drame
Avec Charlize Theron, Nicole Kidman, Margot Robbie

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Bottines

Lilloise d'origine, rédactrice freelance passionnée, amoureuse de Paris, ses lumières, ses hôtels et sa vie culturelle, mais lui faisant de plus en plus d'infidélités les week end pour des découvertes en région ! En quête de bonnes énergies, de belles choses, d'insolite et d'une pincée de magie.
Voir le profil de Bottines sur le portail Overblog

Commenter cet article