Un été 44 : énorme coup de coeur pour ce spectacle musical

Il y a quelques semaines, j'interviewais Valéry Zeitoun, au sujet de sa dernière production, le spectacle musical Un été 44, et ce qu'il m'en avait dit m'avait déjà beaucoup séduite. Une forte impression qui s'est confirmée le lundi 6 juin dernier à Caen, où se tenait le tout premier showcase du spectacle devant un parterre de journalistes, de locaux venus sur invitation, et d'artistes ayant contribué au spectacle comme Maxime Le Forestier.

Car a fortement insisté Valéry Zeitoun, Un été 44 est un spectacle d'artistes et non de producteur. Avant qu'il n'intervienne sur le projet, ce sont les artistes qui se sont emparés du thème, et appelés entre eux pour écrire et composer les chansons. Et pas n'importe lesquels puisque figurent sur la liste Charles Aznavour, Yves Duteil, Maxime Le Forestier, ou encore Jean-Jacques Goldman, quelques uns des plus grands artistes français donc !

Tous se sont immergés dans la période allant du Débarquement à la fin de la Seconde Guerre Mondiale pour écrire des chansons subtiles, mélancoliques, émouvantes, comme on n'en fait plus de nos jours ! Des chansons aux paroles justes et ciselées comme de la dentelle qui ont conquis tout le public du Mémorial de Caen ce 6 juin. Personnellement, les 12 chansons (sur 24 au total) proposées lors du showcase m'ont plu, et j'ai été vraiment très impressionnée par leur qualité.

D'autant plus qu'elles sont portées sur scène par 6 interprètes à la personnalité différente et à la voix incroyable, avec une mention spéciale pour Tomislav Matosin et sa voix rauque (vraiment sexy) et Barbara Pravi et sa voix cristalline et pure si rare. Malgré la popularité des auteurs-compositeurs du spectacle, les interprètes sont presque encore des inconnus et le show reste intimiste, ce qui le rend encore plus attachant. Nul doute que ce spectacle fera grand bruit dans quelque temps et je vous conseille donc de vous presser pour réserver vos places pour le Comédia où la troupe se produira à partir du 4 novembre 2016.

Retour à l'accueil