Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Bottines Rouges

Lieux charmants ou insolites à Paris... ou ailleurs

Viktor Vincent, le seul en scène bluffant (et un peu agaçant)

Une grosse claque. Voilà comment je pourrais résumer Mental Circus, le spectacle du mentaliste Viktor Vincent, à l'affiche en ce moment du théâtre de la Tour Eiffel.

Avec ses petites moustaches, son costume british, son autorité naturelle et son côté pince-sans-rire, Viktor Vincent est déjà un spectacle en lui-même. On reste pendu à ses lèvres, désireux de savoir qui il est et comment il est devenu ce qu'il est. Cela tombe bien, car l'homme de scène nous parle durant tout le spectacle des personnes qui l'ont inspiré. Des mentalistes américains assez peu connus, comme Ernest et Lewis, dont il nous raconte avec talent l'histoire, entre deux numéros. Leur portrait accroché plonge la scène dans l'atmosphère des années 30 aux Etats-Unis. On voyage déjà...

Parfois, on se dit que ses prouesses sont tout bonnement impossibles à réaliser sans l'intervention de l'au-delà. Je me suis fait cette réflexion plusieurs fois durant le spectacle. Notamment quand Viktor Vincent a deviné qu'un jeune homme du public pensait à sa grand-mère, et qu'il en a cité le prénom. Le visage stupéfait et un peu ému du spectateur en disait long sur sa sincérité : non, il ne s'agissait pas d'un complice caché dans la salle.

Et que dire de ce numéro où le mentaliste parvient à insuffler la somme d'une addition très complexe dans l'esprit d'une spectatrice. Dans un exercice de visualisation, cette dernière a énoncé un à un les chiffres formant le bon résultat. Ces derniers semblaient provenir de son inconscient... A ce propos, si votre plus grosse hantise est de vous retrouver sur une scène devant une centaine de personnes, évitez de prendre vos places : durant l'1h15 de spectacle, une dizaine de spectateurs sont mis à contribution.

Le fait que Viktor Vincent réussisse toujours à nous surprendre, devient par moment un peu énervant. On aimerait voir venir les chutes, arrêter de le croire quand il fait mine de rater ses tours, et surtout comprendre comment tout cela est possible. On scrute le moindre de ses mouvements, on s'imagine les combines les plus folles... Mais s'il distillera en début de spectacle quelques pistes, en évoquant le langage du corps et quelques techniques de manipulation simples, il restera volontairement mystérieux jusqu'à la fin.

Un des numéros sort du lot grâce au suspens qu'il instaure : Viktor Vincent doit essayer de savoir où une personne de public a caché un couteau. S'il se trompe d'endroit, il risque tout simplement de se trancher la main. A quel point doit-on croire au caractère infaillible de son don ? Lui, visiblement, n'en doute pas instant, et cela ne le rend que plus intrigant...

Alors si vous voulez voir ce vrai phénomène, rendez-vous sans plus tarder au théâtre de la Tour Eiffel. Viktor Vincent y présente son spectacle jusqu'au 17 avril 2020.

Théâtre de la Tour Eiffel
4 Square Rapp, 75007. Métro 9 “Alma Marceau”
Mental Circus du mardi au dimanche
Tarif : 1ère catégorie 32
, VIP 35 et 2ème catégorie 19,5

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Bottines

Lilloise d'origine, rédactrice freelance passionnée, amoureuse de Paris, ses lumières, ses hôtels et sa vie culturelle, mais lui faisant de plus en plus d'infidélités les week end pour des découvertes en région ! En quête de bonnes énergies, de belles choses, d'insolite et d'une pincée de magie.
Voir le profil de Bottines sur le portail Overblog

Commenter cet article

Shana 09/04/2020 19:23

J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.